Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 20-03-2011 03:29

MOHAMEDA
Membre
Lieu : Tunis
Inscription : 14-10-2009
Messages : 468

Re : Staff Technique de l'EN: tactique, nouvelles, critiques, propositions

تونس - خلاف حاد بين نبيل معلول و سامي الطرابلسي بسبب مباراة عمان .


أطلق مدرب الترجي الرياضي نبيل معلول تصريحات غاضبة و منتقدة ضد مدرب المنتخب الوطني سامي الطرابلسي، على خلفية تزامن المباراة الودية التي يخوضها منتخبنا ضد نظيره العماني يوم 29 مارس الجاري في العاصمة مسقط، مع تحضيرات الترجي لمقابلة الإياب أمام نادي "آسباك" البينيني في إطار الدور الأول لكأس رابطة الأبطال الإفريقية و ذلك في العاصمة كوتونو يوم 2 أفريل القادم.

وقال نبيل معلول في مؤتمر صحفي عقده الخميس للحديث عن مباراة " آسباك" السبت في رادس، أن دعوة سامي الطرابلسي لأربعة لاعبين أساسيين من الترجي لتعزيز صفوف المنتخب في لقاء ودي، سيعود بالضرر على الترجي الذي سيكون مجبرا على الإعداد للقاء الإياب دون هؤلاء اللاعبين المؤثرين حسب نبيل معلول.

و أضاف مدرب الترجي قائلا : " كنت انتظر من سامي الطرابلسي على الأقل أن يتصل بي وأن يستشيرني في الأمر، لم أكن يوما معارضا لدعوة لاعبي التلرجي لتلبية نداء الواجب الوطني و لكن حز في نفسي أن لا يتصل بي ( سامي الطرابلسي ) و نتحدث معا في إمكانية إعفاء لاعب أو إثنين من رحلة عمان حتى أتمكن من ضبط برنامج استعدادات الترجي لمباراة الإياب ، كما أن اللاعبين الأربعة سيعودون مرهقين من المباراة الدولية الودية و مجبرين على سفرة أخرى إلى أدغال إفريقيا، كان بالإمكان التنسيق بين مدرب المنتخب و مدربي الأندية الأخرى خاصة تلك التي لها التزامات قارية" .

و كشف نبيل معلول من جهة أخرى أنه من أول المشجعين لسامي الطرابلسي كمدرب أول للمنتخب و سيظل من الداعمين له و على ذمته.

وكان سامي الطرابلسي وجه الدعوة إلى 4 لاعبين أساسيين في الترجي للسفر مع المنتخب إلى عمان وهم خالد القربي ووليد الهيشري و مجدي التراوي و أسامة الدراجي الذين يلعبون مع فريقهم مباراة الإياب ضد آسباك البينيني ثلاثة أيام فقط بعد مقابلة عمان.

و أثارت اختيارات سامي الطرابلسي أيضا انتقاد النجم الساحلي و النادي الأفريقي لوجود لاعبين أساسيين في المنتخب وهو ما سيبعثر – على حد تعبير الكثيرين – أوراق المدربين قيس اليعقوبي و المنذر الكبير في فترة الإعداد للقاءي الإياب في المسابقات الإفريقية.

ويرى كثيرون أن مباراة عمان الودية لا جدوى منها خاصة أن هذا المنافس سيخوض المباراة بفريق معظم لاعبيه من المنتخب الأولمبي كما أنها ستدخل الاضطراب على تحضيرات أندية الترجي الرياضي و النادي الإفريقي و النجم الساحلي.

tunisiasat

il pouvait essayer les autre joueurs de l'effectif national sans mener aucun joueur des 4 grand car c'est des valeurs sûres

Hors ligne

#2 25-05-2011 20:06

Rédaction
Invité

Re : Staff Technique de l'EN: tactique, nouvelles, critiques, propositions

FTF : Mahmoud Ouertani démissionne de la DTN

TUNIS (TAP) - Mahmoud Ouertani, directeur Technique National de la  Fédération tunisienne de football (FTF) a démissionné, mercredi, de ses  fonctions.

Dans une déclaration à l'Agence Tunis Afrique presse,  M. Hédi Fouchali, porte-parole de la FTF s'est déclaré étonné de cette  décision, affirmant qu'il a reçu ce matin un texto sur son téléphone de  Mahmoud Ouertani lui annonçant sa démission de son poste à la tête de la  Direction technique nationale (DTN) sans autres explications.



TAP

#3 06-06-2011 21:27

takilasd
Membre
Lieu : bouarada
Inscription : 11-01-2009
Messages : 736

Re : Staff Technique de l'EN: tactique, nouvelles, critiques, propositions

Avant de parler de l'E.N., il y a lieu de reconnaitre, non seulement, le sérieux et le travail élaboré de Sami Trabelsi, mais de la personnalité dans sa tâche de vrai sélectionneur. . Car vraiment, il faut le répéter le coaching, la méthode, la traçabilité et la droiture qui le caractérisent dès à présent et qui nous fait oublier tous les calvaires que nous avons subi depuis 1996 ; ou plus exactement en 1994 ; le hasard est curieux que les dates coïncident avec la pleine tyrannie, dans plusieurs domaines d'ailleurs, de l'ère sombre des profiteurs promus 1987 (pourtant le commencement réel  devient plus qu'évident vers 1983) ; toutefois, et d'un autre volet similaire, les deux amiraux visitant le palais de Carthage par voie maritime (octobre 1987) et le conseil régional jumelé pour deux gouvernorats (1991) figureront parmi les plus grands énigmes de ce pays tunisien au cours de la même ère sombre. Donc, l'E.N. doit dorénavant éviter d'évoluer à Sousse, pour que les joueurs soient plus sereins et libérés de cette pression qu'ils admettent, à chaque fois, malgré eux-mêmes, et que Sami s'en rend sûrement compte et trouvera, comme à ses réactions intelligentes coutumières, les parades nécessaires, quoique le stade de Rades  reste le tout indiqué pour se démarquer de cette horde sauvage. Pour conclure, il y lieu de signaler qu'il est impératif de se rassembler devant cette, tout de même,  ténébreuse situation, du temps des ténèbres, de Metlaoui, due aux tensions existantes de toutes parts, (et l'insinuation demeure analogue au manque d'équité), et ce par un retour au calme et l'accord mutuel et sensé organisé par tous les partis (eh où sont-ils ?), et ainsi que les parties humaines. Tous au travail sérieux comme Sami !!!
« Tous pour la maitrise de l'énergie et sport pour tous ».

Dernière modification par takilasd (06-06-2011 21:48)

Hors ligne

#4 06-06-2011 22:12

estsanspit
TarajjiManiaque
Lieu : Tunis
Inscription : 09-06-2008
Messages : 2 898

Re : Staff Technique de l'EN: tactique, nouvelles, critiques, propositions

Cher takilasd, je respecte tout à fait ce que tu dis mais je crois que l'heure n'est plus à la vengeance régionaliste...
Je pense sincèrement que toutes les régions du pays ont vu naître de grands hommes et de gros fils de p..., cela n'empêche qu'au lendemain de cette révolution et en l'honneur du grand travail accompli par Bourguiba pour endiguer ce sentiment acerbe qu'est le régionalisme qui peut faire éclater le pays tel une brique sur un mirroir, nous nous devons de rester unis et mettre de côté notre rancoeur et nos haines qui se cristallisent depuis un certain temps dans le sport...
"Le sport pour tous et pour toutes les régions..."

Hors ligne

#5 06-06-2011 23:31

takilasd
Membre
Lieu : bouarada
Inscription : 11-01-2009
Messages : 736

Re : Staff Technique de l'EN: tactique, nouvelles, critiques, propositions

De quelle vengeance parlez-vous? C'est un hors sujet. Par contre, jusqu'à preuve du contraire les dépassements et les injustices, subis par plusieurs honnêtes (vraisemblablement vous semblez les ignorer, ou de le feigner), n'ont pas été résolus, et apparemment, ne le seront jamais. De même, vous omettez de rappeler que les avantages (les escroqueries) dont ont bénéficié les originaire, comme par hasard, d'une ou deux régions deviennent, pour vous, un droit acquis ? Dans une société, il faut respecter avant tout la loi, et non celle de la forêt ; nous ne pouvons jamais tolérer de nous marcher sur les pieds (nous confisquer nos biens et notre dignité), et de faire semblant de ne pas le savoir ;  c'est pas juste devant Dieu. C'est ce qu'on appelle défendre le diable ou d'être un naïf; et ce n'est pas dans nos rites. Il faut corriger cette société malsaine, et non pas fermer l'œil sur un mal chronique, le proverbe arabe dit : « Ne ressent la brûlure de la braise que celui qui marche dessus ».
Vous aller avec le temps comprendre que la correction sociale vient par l'action utile et efficace et non par la parole insignifiante. Ils perdront un jour les privilèges et deviendront égaux aux autres (c'st une réalité, que vous le voudrez ou pas), ne vous en faites pas ; Dieu existe ! Ce n'est pas, donc, une vengeance, mais une incitation (et sensibilisation) à un retour à la raison ! Prenez le temps de réfléchir un peu avant de contrarier systématiquement les gens. Et puis apprenez que lorsqu'on divulgue des conclusions (hâtives), il faut qu'elles soient argumentées. Sinon vos réflexions n'ont plus aucun sens sauf de parler pour ne rien dire , toutefois de pareils réactions nous en avons reçues des milliers depuis toujours ; et puis figurez-vous que personne ne vous a obligé de me répondre personnellement pour me donner des leçons de vie erronées, aucun mal ni injure n'a été dit sauf des vérités que tôt le monde connait, et dont on a souffert, et qu'on souffre jusqu'à ce jour, sans impunité. Maintenant, si vous chercher à me cherchez à me provoquer, vous êtes libre, et sportivement c'est acceptable. Mais vous n'arriverez pas à me museler, car ma dignité est en dessus de vos humiliations dans mes analyses ; c'est la démocratie même, et non, comme vous m'accusez gratuitement, d'une haine, c'est pas juste de votre part ; il ne faut jamais impliquer sans démonstration. Sinon on vous attend que vous nous rendiez les injustices subies?!

Hors ligne

#6 07-06-2011 01:01

estsanspit
TarajjiManiaque
Lieu : Tunis
Inscription : 09-06-2008
Messages : 2 898

Re : Staff Technique de l'EN: tactique, nouvelles, critiques, propositions

Bon je pense que nous devons en rester là, car vous prenez une remarque pour une insulte et ça je le juge comme étant très grave puisque ça tue le dialogue.
Mon post n'a fait que s'inscrire dans une perception que g ressenti après avoir lu quasiment tous vos posts depuis [quelque] semaines...
J'y ai perçu des attaques ciblées (à tort ou à raison, je ne peux absolument pas me pronocer) contre une région bien particulière et ça ça me gêne...
N'étant même pas de cette région je n'ose même pas imaginer ce qu'en pensent ceux qui en sont issus qui aiment notre forum ou encore plus notre club...
Je dis aussi qu'en ces temps difficiles ou le séparatisme revient au goût du jour, l'heure est plus à la solidarité qu'aux règlements de comptes...
Excuse moi de l'avoir ressenti de cette façon, mais je l'ai tout de même eu ce sentiment et il ne me plait pas du tout et je n'ai voulu que te le faire comprendre sans m'attaquer a toi personnellement...
Je répète donc que cette discussion, qui commence a sortir du cadre de ce sujet, devrait prendre fin ici.

Amicalement

Hors ligne

#7 07-09-2011 11:27

takilasd
Membre
Lieu : bouarada
Inscription : 11-01-2009
Messages : 736

Re : Staff Technique de l'EN: tactique, nouvelles, critiques, propositions

L'E.N. tunisienne de Football doit être prise un peu plus au sérieux ; et de même ne plus revivre les mauvaises expériences vécues au cours des deux dernières décennies, mais que justement pour rappeler que les dites deux dernières décennies ont été marquées par des parti pris des manigances hors du commun et que d'autres déroutes qu'il est inutile de s'attarder à narrer pour le moment ; tellement évidentes et nombreuses, mais de dire seulement une chose que les partisans de l'Etoile ; et quelques éléments qui se veulent être soit proches à cette équipe ou à sa zone géographique, arrêtent, comme en d'autres domaines, de fourrer leur nez partout pour défendre leurs intérêts personnels. D'être franc et direct est la meilleure façon d'expliquer une situation tendant de plus en plus vers la précarité et la médiocrité dans ce pays tunisien. Jusqu'à ce jour cette médiocrité continue, et reprend de l'ampleur après que nous avons cru que des transformations, et des corrections, allaient survenir surtout après que Ben Ali fut détrôné, point nenni. Sinon, comment expliquer, que le sélectionneur qui travailla correctement à ces débuts, des résultats probants à l'appui ont été constatés, changea subitement d'attitude et sombra dans la devenue épidémie de ce pays, la médiocrité. Cette médiocrité n'a pas de secret! tous ceux qui ressentent consciemment les peines et les magouilles endurées aux deux dernières décennies. Néanmoins en insistant de rappeler cette fameuse et malheureuse période de tous les maux tant économiques que culturels de la Tunisie ; pour ne citer que ces domaines précis. Les maux sont tellement innombrables que des listes interminables peuvent être dressées à longueur de journée ; même si la cause essentielle demeure inéluctablement cette excessive concentration humaine et urbaine dans cette pauvre capitale Tunis- pauvre Tunis ce qu'elle était et ce qu'elle avait comme histoire élogieuse, et ce qu'elle st devenue après les maintes sabotages et massacres qu'elle a subi depuis 55 ans des mains de certains envieux et écervelés, et l'on peut ne pas dire plus de cette attitude de sous-développés, dont y tenons jusqu'à preuve du contraire jusqu'à maintenant et avec persévérance; et le plus beau que tout le monde regarde faire les membres du R.C.D. et les Trabelsis, sans que personne ne réagisse ; personne n'a ni de regret ni de pitié  pour cette ville, pire encore on ose dire pour apaiser leur arrière-penséex, qu'après tout il s'agit de la capitale, et de rajouter pour atténuer les circonstances et leurs propos, qu'ils savent malveillants et égoïstes, que cette capitale est comme toutes les capitales doit être surpeuplée.
Comment veut-on qu'il n'y ait pas de médiocrité (dans tous les domaines dont le sport) lorsque l' « on » place un Président de la République (aidé par la complicité d'une femme), et que par la suite (même si le coup de la fuite a été préparé à l'avance, dès sa nomination de premier ministre et même avant) il part en toute quiétude et avec des complicités outrageusement flagrantes ; voilà pourquoi nous serons toujours médiocres, c'est parce que on nous considère médiocres et avec notre consentement ; les blabla de nous désigner comme pays à en devenir lors de cette indépendance falsifiée, n'est que pure cinéma; et si tant qu'on y est, on nous lisait les vrais ahurissants pactes signées par le bouc émissaire Tahar Ben Ammar.
Le sélectionneur vire de 180° en un laps de temps très court n'est pas par pur hasard ; ce sont ces mercenaires qui repartent à la charge, sentant que le pays n'a pas eu cette présumée révolte. Une révolte, comme y aiment bien le dire certaines personnes, est dans les améliorations des mentalités et des comportements et non pas dans l'esprit de conquérant et de colonisateur la capitale et d'autres secteurs propres au peuple comme l'E.N. de football; plutôt : « Travaillez, prenez de la peine : C'est le fonds qui manque le moins. »

Dernière modification par takilasd (09-09-2011 09:17)

Hors ligne

#8 07-09-2011 14:05

Gianni
Super Fan
Lieu : Tunis
Inscription : 20-05-2009
Messages : 2 369

Re : Staff Technique de l'EN: tactique, nouvelles, critiques, propositions

tout ce que vous raconter ne concerne pas la FTF et tous les bureaux fédéraux de toutes les générations.

Hors ligne

#9 07-09-2011 15:42

takilasd
Membre
Lieu : bouarada
Inscription : 11-01-2009
Messages : 736

Re : Staff Technique de l'EN: tactique, nouvelles, critiques, propositions

Gianni a écrit :

tout ce que vous raconter ne concerne pas la FTF et tous les bureaux fédéraux de toutes les générations.

Cela concerne une mentalité infecte épidémique généralisée,  entre autre dans le sport et le football.
Ceci étant, les attitudes de je-m'en-foutistes et de ne touche-pas-à-mes privilèges, dont celles pour le sport, on la connait et on l'a appris à travers ces mentalités de profiteurs, dont certains comme vous-autres essayent de couvrir et de camoufler, ou de faire semblant de ne pas comprendre ; le problème de la Tunisie sont l'hypocrisie et l'égoisme, quoique légitimes pour des appelés, sous-développés. Après quoi vous comprendrez le rapport avec la FFT par exemple. C'est tout un essaim de contextes intimement liés par de faux alibis variés qui ronge notre société. Et par ailleurs la cause du dérapage (la médiocrité et ses raisons) du football, et bien entendu de la FTF. Compris !

Dernière modification par takilasd (09-09-2011 09:06)

Hors ligne

#10 07-09-2011 16:44

takilasd
Membre
Lieu : bouarada
Inscription : 11-01-2009
Messages : 736

Re : Staff Technique de l'EN: tactique, nouvelles, critiques, propositions

C'est facile pour mieux comprendre, on pose cette question-réponse (genre examen ; ou d'un mémoire) dont vous n'êtes pas obligés de répondre :
1)    Comment expliquez-vous l'existence d'une infrastructure sportive destinée pour l'équipe de l'Etoile (ne pouvant prêter à confusion ni à Rades, ni à El Menzah qui sont sous le contrôle de l'Etat), et que cette infrastructure est nettement supérieure même à celles des villes tunisiennes dont leurs densités démographiques dépassent de loin celle de Sousse ; dont, entre autre et surtout Tunis (dont on vient d'énumérer ses malheurs) et plusieurs autres villes ?
2)    Comment expliquez-vous que les fédérations soient asphyxiées par la présence (imposée) des membres de l'Etoile ; non pas pour travailler la cause du sport, mais l'intérêt de l'Etoile ?
3)    Toutes ces vérités, parmi d'autres, ont été utilisées par l'Etoile pour porter des accusations à l'Espérance, pourquoi ? (une question d'ordre psychologique).
4)    Comment expliquez-vous que Sami Trabelsi change (du jour au lendemain) de comportement, dans ses choix de joueurs, et qu'il démontre du  mésestime (et la négligence jusqu'à les détester d'après ses propos hier à la télé ; il dit qu'on en parle pas, cela veut dire qu'il a été prévenu à cette réaction) et ce à trois de ses meilleurs joueurs qui ont été absents juste pour raison de suspension ? Et personne ne veut parler d'eux, ni aux medias audiovisuels, ni dans les journaux.
5)    Pour répondre à ces questions, référez-vous au premier écrit dont vous feignez de ne pas comprendre ; sous le nom de la médiocrité des mentalités en Tunisie.
6)    Bon courage, et bon devoir.

Dernière modification par takilasd (07-09-2011 16:47)

Hors ligne

#11 09-10-2011 23:41

takilasd
Membre
Lieu : bouarada
Inscription : 11-01-2009
Messages : 736

Re : Staff Technique de l'EN: tactique, nouvelles, critiques, propositions

Quand on dit que Sami Trabelsi est soit manipulé, soit influencé, on est loin de se tromper ; car à ses débuts, son  raisonnement dans les choix appropriés était meilleur. Et dire que même pas après 24 heures d'avoir réussi à mettre en place une formation compétitive et  acceptable,  qui a réussi de venir à bout d'une robuste et valeureuse équipe togolaise, qu'il se rétracte et change de diplomatie ; laquelle diplomatie devenue, bien sûr, incontournable en Tunisie vis-à-vis d'un certain public ; ce dernier(comme dit auparavant sur ce site) a contribué énormément au déclin de l'équipe nationale de football ,  par ses caprices inacceptables à la limite du désordre, et son chauvinisme exagéré pour ne pas dire maladif, et ce depuis au moins deux décennies comme expliqué de même sur ce site à maintes reprises ; sans que des solutions ne soient jamais prises  ni par la Fédération , ni par le Ministère. Heureusement d'ailleurs que le match contre le Togo était à Rades et non à Sousse ou à Monastir, et sans que ne soient venus ces mal éduqués spectateurs pour contribuer à changer la victoire, comme contre le Malawi, et ce en un résultat de parité. A-t-on oublié tout cela ? Et pourquoi on n'en parle jamais ? Et pourtant il fallait y parler, question d'exposer tous les maux et les médiocrités de ce pays ; que jusqu'à ce jour nous rencontrons à longueur de journée, exemple de véhicules comportant trois ou quatre individus (saouls de plus), et qui viennent perturber la quiétude des citoyens, soit les piétons , les  cyclistes, les automobilistes, ou les gens dans leurs demeures mêmes. Donc il n y a plus de sécurité, alors comment voulez-vous que Sami ne soit pas diplomate des diplomates ?
Ainsi aujourd'hui même, soit le lendemain de cette précieuse victoire que Sami, qui utilise d'abord le suspens, pour annoncer quoi ? non pas une convocation d'un nouveau mais celle de…. Chikhaoui ; donc on tourne et l'on revient soit à Chermiti, à Jmel, à Hagui (avec celui-là il y a eu une grande mascarade avec ce présumé maitre à Nessma, mais qui veut briller en football en insistant à penser à la sélection de Hagui tout en prétextant  qu'il devient titulaire dans une équipe allemande et que d'après lui sa présence est obligatoire, ainsi il prend rapidement la place du sélectionneur Sami Trabelsi et ce d'un côté, et propulse Hichri par la fenêtre d'un autre côté ! une vraie leçon de droiture et de lois par ce hors la loi, pour ne pas dire manque de civisme et de politesse tout simplement. Sans oublier en la circonstance son collègue S. Sellimi qui géra mal le reportage du dernier match contre le Togo avec ses interminables répétitions, au moins une vingtaine de fois ; il insistait comme un pur sang sorti des stalles en trombe, pour l'écoute des autres (que tout le monde connait donc maintenant), et d'après lui l'équipe nationale ne fournit rien ; et comme s'il regrettait que le score soit en sa faveur, il ne se rendait aucunement de la valeur de l'adversaire, d'ailleurs il n' a jamais parlé de football au cours de son reportage.
Voilà où on en sont aujourd'hui, les mentalités qui ne changent pas d'un iota, de leur part les journalistes continuent à écrire pour ne rien exposer ni analyser, et la meilleure anecdote à narrer est celle de Sami Akremi qui fier et certain que l'équipe nationale sera éliminé (et ses conclusions hâtives se sont révélés infructueuses ; risque mal calculé) écrit la veille du match contre le Togo que Sami est le sélectionneur approprié, mais ne cite jamais le catastrophique résultat de parité survenu contre le Malawi, ni même ses confrères dans les autres journaux ; alors que les titularisations de Chedli et de Jmel avec la convocation de Chermiti étaient inexoliquées lors de ce match, et que d'après lui,  même en cas d'élimination, Trabelsi peut rester, mais notre ancien combattant (piégé tout de même) Akremi ne connait pas à cet instant  quels seront les noms des joueurs titulaires contre le Togo , alors que le sélectionneur, et on sait comment ces revirements sont devenus continuels pour cet indécis , donc, malgré lui, Trabelsi cache son secret ; influence et matraquage obligent. Donc à partir du moment que l'équipe nationale de  la Tunisie s'est qualifié le problème devient délicat (non pas avec la Fédération ni le Ministère qui ne sont pas censés rentrer dans ces contextes et ces machinations, et pour eux Trabelsi peut continuer et c'est logique.  Par contre, et c'est là toute la complication de l'équation  (que le sélectionneur a appris à schématiser) ;   c'est, quelle sera la réaction des chauvins cités plus haut ? Puisque le sélectionneur leur a montré que leur commandement des deux dernières décennies risque d'être résilié. Il ne restait plus, et le plus tôt serait pour lui le mieux c'est d'annoncer l'arrivée de Chikhaoui ; et comme dit plusieurs fois et Trabelsi, le sait pertinemment qu'en football qu'une équipe nationale doit être constituée de joueurs, non seulement huppés mais complémentaire, et à chaque fois où sami a présenté une équipe composée de joueurs complémentaires, que l'équipe nationale devient harmonieuse et  efficace. Le meilleur exemple (et mauvais dans un autre sens), c'est lorsque Faouzi Benzarti  a été soi-disant dépêché pour suppléer un de ces ex-serviteurs de l'ex-(comique) fédération, qu'il nous gratifia d'une démonstration hors pair de machination de la part de cette caste destructrice du sport en Tunisie. Sincèrement on veut plus revivre le calvaire des vingt-huit dernières années.

Dernière modification par takilasd (09-10-2011 23:42)

Hors ligne

#12 10-10-2011 14:43

Gianni
Super Fan
Lieu : Tunis
Inscription : 20-05-2009
Messages : 2 369

Re : Staff Technique de l'EN: tactique, nouvelles, critiques, propositions

Cette équipe nationale est très timorée. Quand elle va se réveiller?

Hors ligne

#13 22-10-2011 10:46

BenM'radMachouche
Rédacteur
Lieu : petaouchnok
Inscription : 06-11-2009
Messages : 16 544

Re : Staff Technique de l'EN: tactique, nouvelles, critiques, propositions

في انتظار التأكيد الرسمي: حقي يعود إلى المنتخب من بوابة الجزائر

يفترض أن يكون المدرب الوطني سامي الطرابلسي  تقابل مساء أمس مع لاعب هرتا برلين أنيس بن حتيرة من أجل معرفة موقفه من فكرة اللعب للمنتخب التونسي خلال الفترة القادمة. ورغم أن بن حتيرة لعب سابقا للمنتخب الألماني في أصناف الشبان فإن القوانين تسمح له باختيار المنتخب التونسي بعد التحويرات التي أقرتها الفيفا خلال السنوات الأخيرة وبالتالي فإن المجال مازال مفتوحا أمام صانع ألعاب هرتا برلين لتغيير وجهته.

وحسب مصادر خاصة من المفترض أن يكون اللاعب قد اتخذ قراره منذ فترة ويبدو أنه يعتزم اللعب للمنتخب الوطني ولكن هذا الأمر لن يتأكد بشكل نهائي إلا بعد أن يعلن اللاعب رسميا عن قراره النهائي. وفي حالة اختياره اللعب لتونس فإن استدعاء بن حتيرة لمقابلة الجزائر مرتبط بتسوية ملفه الإداري وإتمام كل الاجراءات القانونية.

على صعيد اخر تابع كل من سامي الطرابلسي  مباراة هانوفر مساء الخميس لحساب الدوري الأوروبي وحسب مصادر من الجامعة التونسيّة فإن الطرابلسي تقابل مع كريم حقي وهنالك بوادر إيجابية عديدة تؤكد أن حقي سيعود إلى المنتخب الوطني خلال التربص القادم حيث سيواجه المنتخب التونسي منافسه الجزائري وقد حسمت كل النقاط التي حصل بخصوصها اختلاف في الفترة الأخيرة وقادت إلى غياب اللاعب عن تربصات المنتخب الوطني، فآخر مباراة شارك فيها حقي كانت ضد عمان خلال شهر مارس الماضي (1ـ2). ومنذ مقابلة المالاوي الشهيرة في أكتوبر 2010 فإن كريم حقي خاض مباراة واحدة مع المنتخب التونسي.
وسيلعب حقي غدا مع فريقه هانوفر ضد بايرن مونيخ في واحدة من أهم مقابلات البطولة الألمانية هذا الأسبوع.
عروض جديدة

لن يتحدد برنامج التحضيرات الرسمي لكأس إفريقيا قبل السبت القادم موعد قرعة كأس إفريقيا للأمم 2012 فمباشرة بعد القرعة سيقع الاتفاق مع مختلف المنتخبات بخصوص المقابلات الودية إلى جانب ضبط أماكن التربصات. وقد انحصر الاختيار بين الإمارات العربية والمغرب لاحتضان المرحلة الأخيرة من التحضيرات والأقرب أن تحتضن المغرب التربص الأخير لمعطيات عديدة.
وقد طرحت الجامعة الليبية فكرة إقامة تربص مشترك مع المنتخب التونسي على نفقتها ولكن القرار النهائي لم يتخذ أيضا بحكم أن مكان التربص سيتحدد حسب توفر المقابلات الودية وعديد المنتخبات تفضل التحضير في الإمارات العربية.
زهير assahafa

Hors ligne

#14 17-12-2011 16:29

anis taraji 1919
Membre
Lieu : Bruxelles
Inscription : 31-12-2008
Messages : 9 486

Re : Staff Technique de l'EN: tactique, nouvelles, critiques, propositions

CAN 2012 - Sami Trabelsi
«Le jour où les conditions de travail ne seront plus favorables, personne ne m'indiquera la sortie»
«Le jour où je constaterai que les conditions de mon travail comme premier entraîneur de la sélection nationale ne se prêtent plus à la réalisation de la réussite escomptée, je n'hésiterai pas alors un instant à démissionner de mon poste. Croyez moi que je n'attendrai pas que l'on m'indique la sortie ». Ainsi parlait Sami Trabelsi dans le point de presse qu'il a donné hier au siège de la FTF pour la communication de la nouvelle liste des sélectionnés retenus pour le déplacement en Espagne.

Précision qu'il a donnée suite à une question qui lui a été posée concernant les bruits qui ont circulé dernièrement laissant entendre l'éminence de son remplacement à la tête de la direction technique de la sélection par Nabil Maaloul qui serait démissionnaire de l'Espérance après la participation mitigée en Coupe du monde des clubs au Japon.
La liste définitive sera arrêtée le 11 janvier
Par ailleurs, Sami Trabelsi a fait savoir que le groupe au sein duquel il puisera l'effectif des 23 joueurs qui disputeront la CAN, est définitivement retenu. Ce groupe se compose des 25 joueurs figurant sur la liste des convoqués pour le déplacement en Espagne et des quatre joueurs retenus par leurs clubs respectifs à savoir Haggi, Jmal, Ragued et Allagui. Il a souligné à cet égard ceci : «Nous avons fait un premier choix de 29 joueurs en prenant en considération leur forme et leur rendement. A l'issue des deux tests en Espagne, nous libérerons quatre joueurs. Une liste de 25 joueurs sera fixée le 3 janvier d'où sera issue la liste définitive des 23 joueurs qui sera adressée le 11 janvier à la CAF.»
Après avoir mis en exergue l'excellent esprit de corps régnant au sein du groupe, élément d'une grande importance pour la réussite dans des joutes comme la CAN , Sami Trabelsi a fait remarquer que la préparation pour cette échéance continentale s'est faite jusque là selon les prévisions que nous nous sommes fixées : « Pour la suite de notre préparation nous avons arrêté deux plans A et B, ce dernier étant alternatif au premier. Le plan A qui prévoit un stage aux Emirats du 6 au 13 janvier est pratiquement confirmé. Ce stage sera meublé par deux tests le 1er contre le Soudan (le 9 janvier) et le deuxième face à la Côte d'Ivoire (le 13 janvier). Le plan B qui n'a presque plus de chance d'être retenu comporte deux tests à Tunis contre la Libye le 8 janvier et l'Ouganda (le 14 janvier) .
Nour Hadhria aura une place en EN après la CAN
Interrogé sur la non convocation du Cabiste Nour Hadhria qui ne cesse de briller depuis le début de la saison avec son nouveau club, Sami Trabelsi a fait savoir : « qu'il est en train de suivre ce joueur auteur d'un très bon rendement d'un match à l'autre mais j'ai jugé qu'il n'est pas opportun de le convoquer pour la CAN. A son poste je dispose de suffisamment de joueurs tels que les deux frères Msakni, Darragi et Chikhaoui. S'ils persévère dans son rendement il a de fortes chances d'être appelé en Equipe nationale après la CAN tout comme son coéquipier Hattane Baratli».
le Temps

Hors ligne

#15 05-01-2012 00:07

takilasd
Membre
Lieu : bouarada
Inscription : 11-01-2009
Messages : 736

Re : Staff Technique de l'EN: tactique, nouvelles, critiques, propositions

Et voilà que surgissent comme prévu les Chermiti, chikaoui, Jmel, Chedli et compagnie, et ce sans test ni essai, car ils sont sélectionnés d'après les échos de la rue footballistique ; ou bien une certain clan qui gouverne le football et ses  rouages à sa manière depuis toujours jusqu'à ce jour ; d'ailleurs cette présumée révolte, tout comme le présumé changement du sept novembre, n'a servi qu'a augmenter les privilèges de l'Etoile du Sahel ou de l'U.S.Monastir, et le fait de participer aux finales des championnats d'Afrique des nations, est une aubaine pour ces joueurs. Et bien sûr Sami Trabelsi n'a qu'à  appliquer les directives et exaucer  les vœux capricieux des classiques gouverneurs du sport et autre que le sport d'ailleurs. Pour l'histoire et comme anecdote, le brave, sincère Feu Francesco (Franco) Scoglio, et le seul à être propre de conduite de tous les entraineurs qu'a connue la sélection tunisienne, et qui fut de plus le seul à être désigné avec mérite à ce poste, a été malheureusement fortement bousculé lorsqu'on vint lui imposer, les joueurs de l'Etoile et il céda tout de même le pauvre auxdits caprices et ordres comme mentionné plus haut ; et on lui montre toutes les peines du monde sous-développé. Tout comme pour Henri Kasperzack, qui celui-ci exécuta sans résister aux consignes voire lesdits ordre, même s'il a été quelque peu étonné au début ; juste avant d'aller en Afrique du Sud avec une E.N. complètement chambardée, deux rencontres amicales furent programmées l'une pour soi-disant la sélection olympique et l'autre celle des séniors ; et la présence des étoilistes de la principauté de Sousse (attention aucun exode n'est toléré dans cette ville) était nombreuse au stade d'El Menzah pour célébrer l'événement du chambardement surprenant ; les chambardements et les agissements de force demeurent valables jusqu'à ce jour et dans tous les domaines même à la chambre de la constitution avec cette femme au foulard fleuri qui vient blâme et crier au nez des membres des partis inférieurs déconsidérés et dépourvus apparemment de citoyenneté tunisienne, tout comme l'illustre patriote si el Beji Caid Essebsi qu'on traite de sorti des archives, et qu'on ne présente ni à lui ni à ses proches et amis des excuses de ces accusations maladroites  voire offensantes tenues pour améliorer, au vu des citoyens innocents, l'une des images favorables pouvant contribuer à remporter les élections. Et puis vint le grand lécheur de bottes et dernièrement lors de l'émission télé) Kais Yakoubi dont ses souliers comme on dit  le génent (le tapent) et semble financièrement à la recherche d'un emploi parmi les commandeurs du Sahel, comme Soufiene Ben Farhat (qui n'a pas idée sur les vrais « mramdias » des tunisois qui vont défendre le prestige de leur ville natale et non comme peuvent le penser certains pour dévier les regards et le thème , qu'il s'agit d'une ville leur appartenant) et croyant influencer en jouant le barbot. En Afrique du Sud par coïncidence, et grâce surtout à l'apport des joueurs de l'Espérance et de ce même Sami Trabelsi comme joueur et autre Adel Sellimi, et sans oublier le phénoménal Chokri El Ouaer, qui en outre dispose d'une culture et d'une intelligence vraiment extraordinaire ; le genre de personne qui théoriquement sont négligées en Tunisie, respectant la théorie :« compétents non ! » ; partout dans toutes les entreprises et domaines jusqu'à ce jour ; sans parler des tunisois pouvant être appelés « gênants » par définition, qui sont écartés, depuis le début, et même avant le règne de Ben Ali (ah si l'on montrait les images de ceux qui escaladait la foule pour l'applaudir lors de ses passages de bains de foules), et déconsidérés toutes catégories confondues partout où ils travaillent ; et de travailler hors de Tunis, ils sont carrément renvoyés pour cause de région exogène), et comment ne peut-il pas y avoir du régionalisme et de la haine de la part de tous eux qu'on vient de citer vers Tunis et les tunisois, puisque Tunis est devenue la ville de toutes les solutions et la résidence annoncée de toute la population tunisienne, et certainement même après ce jour avec des propagandes variées dans les rues, les entreprises et  les administrations, comment voulez que les tunisois ne soient pas hais même par les partis et la constituante elle-même ? Pour revenir  au sujet de cette mesquine E.N. de football , qui réussit l'exploit dans un mini championnat réduit et dont le niveau des équipes était trop quelconque marqué par l'absence du Nigeria à sa volonté, d'arriver en finale, comme l'a souligné Tarak Dhiab (à la télé)  dès le retour de l'E.N. ce qui lui causa des tracas surtout de la part des despotes hauts responsables sahéliens du gouvernement (Tarak rendra la monnaie par la suite en refusant de tendre la main pour saluer un des leurs). Le prétexte (qui fonctionna bien d'ailleurs surtout dans les cafés de Tunis) que les joueurs de l'Etoile doivent participer ; et chaque fois et dès que l'E.N. se qualifie dans une compétition internationale, que les sélectionnés sont chambardés et c'est les joueurs de l'Etoile qui font surface et prennent vite place vers les voyages, Sami Trabelsi respecta la règle, s'éclipsa vers l'Espagne et sans test (soi-disant des visites et déplacements effectuées de supervision, mais en fait il s'agissait de cacher les intentions indélicates) forma la liste des sélectionnés commanditée par les toujours conventionnels chefs suprêmes. A partir du moment, depuis quelques mois, qu'il commença à préconiser des rencontres amicales à Sousse, et qu'il rappela par la grande porte des joueurs sahéliens ou ex-sahéliens, supposés juste moyens, que ses idées obscures furent clairement élucidées, et son comportement (de ses débuts prometteurs avec l'E.N.) vira vertigineusement vers d'autres tracés inhabituels. Les habituels (du temps de Ben Ali et sans oublier de Bourguiba) commentaires de quelques journalistes sportifs parus dans les journaux sont vraiment simplistes, et demeurent comme coutumier dénués de toute logique d'exprimer des critiques franches et nettes d'homme sobres et sereins, et non pas agressifs et méchants comme ces figurants de tous les domaines et réunions ( en raison manque de personnalité et de bonne foi), et ce dans les médias audiovisuels que personne d'ailleurs ne suit depuis des semaines ; un spot honteux montre des enfants se chamailler par cette même attitude de cris. Et comme à chaque fois l'E.N. participe pour la forme, et n'est jamais remise en cause après les cuisants échecs parce que les avis sont devenus intrinsèques. Une équipe nationale, une capitale , une administration ou une usine sont devenues par la force des choses des lieux de rixes et de batailles ouvertes, que l'on doit raconter à M. Alain Jupé lors de sa visite de demain, pour lui expliquer comment tout le monde barbotte depuis que Charles De Gaulle a promis monts et merveilles à ces peuples déboussolés. Et qu'ils sont encore loin des systèmes dits démocratiques d'élection ou de constitutions ; et qu'il est mieux d'opter pour le moment pour le système classique mais qui doit être contrôlée en conséquence. Et comme dit le proverbe arabe : « avant de perdre plus de temps à tendre les cordes du luth ».

Hors ligne

#16 16-01-2012 23:51

takilasd
Membre
Lieu : bouarada
Inscription : 11-01-2009
Messages : 736

Re : Staff Technique de l'EN: tactique, nouvelles, critiques, propositions

Les comportements incommodes lors de l'ancien régime, semblent revenir et persévérer et ce après les étonnantes convocations (imposées ; on verra le pourquoi ci-après) de Jmel, Chikhaoui, Chedli, Hagui et Chermiti ; Ces joueurs cités n'ont rien à voir dans cette sélection de football tunisienne, et ne peuvent rien apporter de probant, car se ne sont que simples joueurs de clubs de second ordre ; que de les mettre à côté de meilleur joueur d'Afrique Darragi, des deux Msakni, Dhaouadi ou Jmaa (en l'absence injustifiée de Youssef Mouihbi ; même si la justification serait connue ci-après entre les lignes), provoquerait un déséquilibre dans l'harmonie de l'équipe ; n'est-ce pas Habib Mejri ? car le sens d'harmonie dépasse l'articulation qui définit les plusieurs schémas tactiques et autres sous définitions arbitraires, ainsi que celle des automatismes qui dépasse l'attribut orthodoxe de l'entrainement, et non de reflexes comme prétendu par Zied Tlemceni, soit dans le sport ou dans d'autres domaines. Sans oublier de mentionner les coups de bluffs interminables, de Jmel à Stocke city et de Chikhaoui à P.S.G. et d'autres mesquineries, que même le plus naïf en rirait ! Ces bluffs étaient bien sûr destinés à mater tant le sélectionneur, même s'il est rentré dans la combine sahélienne depuis déjà quelques temps, ou plus exactement  juste après la fin du C.H.A.N,  puisque ce maudit (pour eux) trophée a failli chambarder toutes les initiatives et les plans de cette dite combine réservée au C.A.N., voilà qu'on inflige (comme à l'accoutumée) une punition à Iheb Msakni pour avoir omis de signer avec l'Etoile, et d'éloigner Hichri (cent fois meilleur que Hagui sur tous les plans) pour laisser le champ libre à Hagui promu suite aux antécédents écarts et indisciplines jusqu'à capitaine ?! Et à mater les supporters de l'E.N. et les connaisseurs (comme une bague au doigt) des combines sahéliennes en sport et hors sport. Et puis la première question qui se pose d'elle-même, à quoi servirait (dirait l'autre) tout ce remue-ménage et tout ce stratagème instauré avec beaucoup de doigté et de ruse ? La réponse est plus-que simple ! Et elle a été toujours simple à déchiffrer (comme dit auparavant, à l'accoutumée ; car il s'agit d'une des répétitives manigances), se sont les nécessités de renflouements de caisses pour l'Etoile sportive du sahel par le biais de signatures d'éventuels autres nouveaux contrats, mis à part les subventions colossales allouées jusqu'à ce jour, et étonnement d'ailleurs, par l'Etat (l'argent du peuple), qui doivent provenir en masse pour supporter les excessives dépenses à attribuer aux autres sports collectifs de cette équipe, sans oublier le football qui cette année (paradoxalement ; puisque supposée de révolte, donc de restructuration de tous les domaines dont le sport et plus précisément le football) a enregistré dans cette équipe en question des renforts et recrutements à gogo et nécessitant des sommes d'argent pharamineuses, dépassant même l'année dernière 2010 qui a vu la réfection de toute une équipe de A à Z et pouvant figure dans le Guinness des records du monde de business du sport ; et dire qu'il s'agit d'un pays africain du tiers monde ; qui n'a pas de Pétrole ni …argent ! La deuxième question est de savoir les vrais instigateurs de ces ingénieuses opérations ? Evidemment que cela ne pourrait provenir que de la roche-mère (allusion faite au Pétrole), qui est la Fédération de Football ; et dont les membres sont désignés suite à des compromis minutieusement élaborés, et les tâches des missions ne concernent donc non plus la réussite de l'équipe nationale ou le statut des clubs, mais la protection de l'étendard de l'équipe l'ayant chargée à cette besogne ; tout en recalant les autres, dont essentiellement les impétrants directs voire gênants. Le mystère est donc élucidée et les quelques internautes matés de leur part à soutenir sans réfléchir l'équipe présumée, seront de bonne augure à camoufler tout le processus qui a été instauré depuis belle lurette ; donc non seulement il n'est plus étonnant, mais il s'accommode carrément aux mœurs des mentalités de ce pays qui se cherche toujours. Tous ces questionnements relatifs à ces comportements, sont à élucider tant par Sami Trabelsi, à son retour ; et le meilleur serait qu'il retrouverait le courage (que cela devienne historique pour  contribuer à l'assainissement de ce sport qui se distingue des autres sports négligés par la médiocrité depuis au moins trois décennies de ses résultats et de ses dépenses infructueuses) pour dévoiler les faces cachées et les actions douteuses de cette E.N. ; en attendant des réactions de la part des sélectionneurs prédécesseurs, comme Lemaire et kasperjack, ou d'autres contractants.

Hors ligne

#17 22-01-2012 22:44

takilasd
Membre
Lieu : bouarada
Inscription : 11-01-2009
Messages : 736

Re : Staff Technique de l'EN: tactique, nouvelles, critiques, propositions

En suivant les directives des commanditaires du football tunisien, Sami Trabelsi se verra lésé, à moins qu'il soit je-m'en-foutiste,  de ne pas avoir retenu Hichri et Ihab pour participer à la C.A.N. 2012.
Pour revenir à ce mot de lésé prononcé par M. Ouertani, l'entraineur du club athlétique de Bizerte, lors d'une récente émission télévisée, et dont il le rapporte d'une interview effectuée avec Nabil Maaloul (le précedent entraineur de l'Espérance), qui justement estime que Hichri a été lésé de ne pas avoir été convoqué par le sélectionneur (Sami) afin de participer à la C.A.N. 2011 avec La Tunisie. Sauf de prétendre (à moins que Ouertani emploi une hyperbole) que ce mot  ne changera en rien les qualités intrinsèques de ce joueur qui dépassent de loin (comme relaté auparavant sur ce sire) celles de Hagui dans ce poste bien précis, dont les qualités de ce dernier, par contre, ne furent mises en exergue en 2004 lors de la C.A.N. de Tunis par le sélectionneur Roger Lemaire , que pour assurer le rôle de relance et de couverture à partir flanc latéral, et figurant auprès des deux maestros de la défense, de cette fameuse équipe nationale tunisienne championne d'Afrique, à savoir Badra et Jaidi, et de surcroit l'ensemble était bien protégé par le gardien d'anthologie Chokri El Oouer ; en championnat allemand c'est une autre affaire de tactique d'un club. Donc et en conclusion, ce n'est pas Hichri qui est lésé mais bel, et dommage, c'est l'équipe nationale elle-même. Tarak Thabet a su, de sa part, bien relever ce point faible, qui sera (ne le souhaitons pas) déterminant majeur dans l'insuccès probable dans la cohérence entre les divers compartiments ; Sami a d'ailleurs utilisé précédemment Hichri, dans les matchs déterminants, pour assurer davantage de cohérence et d'harmonie à l'E.N. L'analyse se limite que seul à ce poste, car de narrer les défaillances des autres choix, cela demande une infinité de commentaires. Sans commentaires…

Hors ligne

#18 26-01-2012 13:26

Rédaction
Invité

Re : Staff Technique de l'EN: tactique, nouvelles, critiques, propositions

CAN 2012 - EN : Conférence de Presse de TRABELSI

ma-tu4.jpg

Trabelsi : Avec la même volonté ! (Photo : Getty Images)

Dans une conférence de presse tenue aujourd'hui à Libreville Sami TRABELSI a affirmé que la victoire contre le Maroc ne dispense pas les joueurs tunisiens à jouer avec la même volonté contre le Niger demain.

Il a ajouté que dès la fin de la rencontre de Lundi dernier il a mis en garde ses joueurs contre tout relâchement moral. Tous les adversaires se valent dans la mesure qu'ils peuvent se dépasser pour constituer un danger réel dès que nous nous relâchons.

A propos de la formation qu'il présentera contre le Niger, l'entraîneur tunisien n'a pas écarté l'éventualité de quelques remaniements mais a t'il ajouté l'important n'est pas le nom du titulaire mais de son rendement au moment voulu.



ftf.org.tn

#19 02-02-2012 23:17

Rédaction
Invité

Re : Staff Technique de l'EN: tactique, nouvelles, critiques, propositions

CAN 2012 : Sami Trabelsi observateur du Ghana

425835_232578943490431_217052358376423_484535_1480691176_n.jpg

Trabelsi : Ghana - Tunisie en point de mire ! (Photo : Getty Images)

Sami TRABELSI a assisté à la rencontre Ghana - Guinée avec beaucoup d'intérêt afin de se fixer  sur les particularités du prochain adversaire de la Tunisie, en attendant les analyses qui seront faites par le Staff Technique à partir des enregistrements video.

Repos et soins naturels

Le Staff Technique de l'Equipe nationale a accordé une journée de repos aux joueurs. Ceux ci en ont profité pour s'adonner sous la surveillance du staff médical à des soins homéopathiques.

Réintégration à Bogonville

S'étant qualifié en seconde position, le Mali devra joueur à Libreville les quarts de finale

 



ftf.org.tn

#20 04-02-2012 19:57

takilasd
Membre
Lieu : bouarada
Inscription : 11-01-2009
Messages : 736

Re : Staff Technique de l'EN: tactique, nouvelles, critiques, propositions

Sami Trabelsi a-t-il prévu ce scénario hitchcockien dès le départ ? C'est fort possible ! Mais ce qui est certain, c'est qu'il a toutefois du employer  la diplomatie, voire la psychologie de la foule, pour mettre en place toute stratégie, si réellement étudiée et préludée. Cette stratégie pourrait se révéler très efficace, même dans d'autres domaines cruciaux, comme l'économie tunisienne qui s'enfonce inéluctablement et irréversiblement, de jour en jour, dans un gouffre sans soubassement, en raison d'une étonnante inconscience généralisée. Et c'est de cette manière qu'il faut agir avec les Sahéliens, et ce, pour les remettre à la raison et de se considérer dorénavant égaux aux autres citoyens (inutile de rappeler, qu'il s'agit d'une minorité de cette région, et essentiellement de Sousse et de Monastir, que dans lesquelles villes les gens de bonnes familles et honnêtes n'en manquent pas tout de même. Ainsi, il s'agit d' une minorité de pseudo-supporters, des menteurs, qui ont toujours induits en erreur la Fédération, même si cette Fédération compte des membres dont leurs présences est vouée pour la cause de l'Etoile entre autres ; pareil aux  ex-membres, du temps des ténèbres de Monsieur « oui-oui » Ben Ali,  qui les a employés et autorisés à des gâteries incontrôlées, soit, les RCdéistes, qui se permettaient tout ;  ainsi  les actuels futiles procès , pour d'autres sujets sans importance, ne servent qu'à permettre de prendre « du répit » et gagner du temps pour consolider les chaises devenues chères,  et dont il est hors question (pour eux) de s'en séparer, surtout que les privilèges aux concernés et le verrouillage de ces chaises s'accroissent d'une façon vertigineuse de jour en jour. Et ce comme pour nous démontrer que la démocratie n'est pas actuellement de notre apanage ; inutile de redire que ce pays déboussolé est entrain de passer le temps à tendre les cordes du luth à longueur de journée, et auréolé par des insensés qui passent tous leurs moments quotidiens à accomplir des va-et-vient à l'Avenue principale et devant l'ex (massacré) Palmarium sans rien ***** et de scander des puérilités ; et que dont les plus corrompus et incultes et illettrés d'entre eux (du R.C.D.), paradoxalement, s'introduisent sur la pointe des pieds, et les plus compétents se font écarter afin de les servir comme boucs émissaires ; ce sont les cirques journaliers, à éviter de voir et à interdire au moins des cents-ans (octogénaires), sur les chaines tv nationales et autres,  qui emploient la politico-politique surtout vers la suffocante par l'excès de concentration démographique, Tunis. Et par la même occasion après ces pertes de temps inouïes et afin d'avoir deux oiseaux avec une pierre,  il s'agit d'un sabotage, par esprit d'envie et de sous-développement, et ce afin de détruire et perturber davantage la capitale Tunis ; tout en incitant ceux qui sont venus anarchiquement (et nullement dans leur intérêt ni profit de ces derniers) qui sont les touchés par l'exode rural , de s'implanter et de résider sans raison dans la capitale (avant c'était compréhensible, car Bourguiba et Ben Ali ont promu cette initiative, par l'influence et les avis desdits massacreurs, comme s'il s'agissait d'une récompense) ;  sauf qu'en fin de compte les émigrations de ces autochtones se limitaient s'approprier des taxis (un secteur qui est l'une des causes essentielles d'ailleurs de la chute économique du pays tunisien ; et dont les autorisations de taxis furent accordées en masse par Ben Ali et même avant Ben Ali ; ces autorisations comportent des privilèges innombrables, comme celles de remplacer le véhicule dans un laps de temps court, d'accroitre la tarification assez souvent et se permettre des réductions fiscales répétitive. Sans oublier les terres domaniales surtout celles agricoles offertes gratuitement à des membres du R.C.D.(il faut des fois des siècles pour s'acquérir un bien de ce genre), et qui sont en leurs possessions jusqu'à ce jour ; pire encore les nouveaux partis comptent en faire bénéficier d'autres(choisis bien sûr) pour leur offrir la labeur de dizaine de siècles de ce peuple déport.  Avec tout cela, il devient logique, d'ailleurs de leur part, d'inciter à déconsidérer et à haïr les résidents d'origine de Tunis depuis des siècles; avec preuves historiques  à l'appui (de patriotisme et de labeur) pouvant même démentir les propos outranciers et mesquins de ce fameux journaliste charlatan envieux et complexé appelé Essafi, qui cherchait, à travers les médias, à effacer l'histoire riche et éloquente de ce pays. Une mentalité qui persiste jusqu'à ce jour, et probablement d'une manière plus terrible en  Equipe Nationale, dont ceux qui étaient cités plus-haut,  les pseudos-supporters qui démontrent cette mélancolie , partout où ils sont d'ailleurs, non seulement à Sousse ; mais ils ont su de même transmettre ce virus dans les cafés, les rues et les administrations de la capitale ; et ce pour les raisons maladives expliquées précédemment, celles de vouloir coute que imposer les joueurs de l'étoile soient les actuels ou les précédents en Equipe Nationale (et comme dit, tout le monde relaté accède à cette comédie hystérique),  et de déconsidérer, bien sûr et surtout, les autres. Ils leurs inculques certains adages pour camoufler leurs ingratitudes et avarices qu'aucune révolution ne peut rectifier. Comme par exemple le comportement vers Darragi qui prend actuellement la relève des compagnes de dénigrement qui furent arrangées à l'encontre d'Issam Jomaa contre le Malawi ; entre autres Nouira à Sousse même.
Pour contrecarrer cet état d'esprit, Sami Trabelsi semble avoir compris toutes les manœuvres et  détenir des explications, sinon des affirmations, quant à tous ces agissements irraisonnables. Sauf  qu'il n'est plus question maintenant de tout reprendre, les cartes sont jouées. La grande question qui se pose, l'effectif  restant (et aux dernières nouvelles valable) va-t-il permettre de négocier les suites des championnats africains C.A.F. 2012 de Football correctement et avec une équipe, quoique amoindrie par un choix fallacieux dès le départ, limitée à environ quinze joueurs considérés comme valables ? La réponse est sincèrement difficile. Mais quoiqu'il en soit le tour est jouable, à condition que le sélectionneur soit très attentif aux comportements des joueurs (fautes techniques ; placements ; couvertures etc.…),  exigeant sur les concrétisations devant le camp, et stratège quant aux changements à entreprendre en fonction d'éventuelles prolongations ; ainsi l'endurance et la fraicheur priment de prime abord.
Néanmoins et dans le cadre de l'application rigoureuse de la discipline, seul secret de réussite dont recherchent quelques équipes et n'y parviennent pas quelques équipes, sauf l'Espérance qui a su employer à bon escient  cet argument,  et qui i acquiert ce trône incommensurable et jamais inégalable, il n'y a pas lieu, donc, de s'étonner de la désertion irresponsable et les gamineries de Adel Chedli, qui ne méritait nullement d'abord  d'être sélectionné, car il ne peut actuellement rien apporter de probant (et cela a été narré juste dès l'établissement de la liste préliminaire), et puis même s'il n'a connu son actuel équipe que pendant quelques mois, étant pourtant formé et exercé à l'Etranger, et qui était de surcroit dès son arrivée d'un tempérament calme et sportif, qu'il a vite appris, juste après quelques jours à devenir 'indiscipliné, grincheux et agressif vers les arbitres et antisportifs et arrogant avec les joueurs adverses et surement ainsi d'autres écarts avec  son actuel équipe qui devrait ainsi rechercher, comme fut de coutume avec d'anciens joueurs de cette équipe, à s'en débarrasser par le biais d'autres contrats, dont celui plus qu'étonnant qui, parait-il, allait se réaliser avec l'Espérance !
Les anecdotes, dont celles de désertion n'en manquent pas dans le passé, dont les plus célébres  rencontrées avec Beya, surtout au temps de Scoglio sont multiples, et celles de Hsoumi qui refuse de mettre le maillot de l'équipe nationale, dans les vestiaires, en tant que remplaçant, protestant la titularisation, de celui qui vient tout juste d'être nommé ballon d'or d'Afrique, à savoir Tarak Dhiab (le seul tunisien ballon d'Afrique d'ailleurs de tout les temps), et Hsoumi s'était installé dans les gradins du stade de l'équipe nationale homologue du pays africain avec lequel  l'équipe nationale tunisienne avait à livrer un match capitale pour les qualifications de la coupe du monde. Ce même joueur et en guise d'en ne sait quelle récompense et compétence, s'est chargé, il y a trois ou quatre ans, de diriger l'équipe nationale des jeunes, et la suite fut houleuse.
Maintenant que la formule semble retrouvé par le sélectionneur Sami lors de ces C.A.N. 2012, il ne reste plus que de faire avec cet effectif, en l'absence des valeureux Walid Hichri et Iheb Msekni , il y a lieu d'orienter et encourager  Hagui  pour que d'éventuels changement de Boussaidi en fin de match (ou lors des prolongations) permettrait à Ifa de s'immiscer à l'axe central et de conserver le un éventuel avantage de score.
Ceci étant, nous ne sommes pas encore aptes à instaurer dès à présent des partis, car nous manquons considérablement de maturité de compétence en matière politico-économique, et ce malgré le travail réalisé par la pléiade de responsables compétents lors des années soixante dix qui ont fait, par leur apport, les délivrances économiques bénéfiques jusqu'à maintenant. Il serait préférable d'étudier un plan par un comité (le peuple ; le sénat) neutre de sauvegarde,  durant un quinquennat, qui aura pour mission (à l'aide de contributions d'experts) de procéder à la mise à niveau des domaines les plus névralgiques, pour ce cas précis, à savoir l'économie, l'organisation sociale et la reconstruction des infrastructures de base, et tout cela sous l'égide et les directives contrôlées des Ministères de la Défense et de l'Intérieur qui auront avec la rigueur nécessaire, toute l'amplitude à élaborer des lignes de conduite et des procédés bien précis. Deux autres Ministères resteront en activité et en éveil technologique permanents, qui sont ceux de l'Education et de la Santé ; quant aux secteurs de responsabilité, ils seront répartis en des Départements régionaux, et suivis par des Direction compétente au premier Ministère. Après quoi nous penserons à établir un Etat juste, équitable basé sur la liberté et la démocratie.

Hors ligne

#21 04-02-2012 20:34

montana-89
TarajjiManiaque
Inscription : 15-10-2010
Messages : 3 668

Re : Staff Technique de l'EN: tactique, nouvelles, critiques, propositions

personne ne va lire tout ça big_smile

En ligne

#22 09-02-2012 16:01

ESTfan
Administrateur
Lieu : Tunisie / KSA
Inscription : 25-08-2008
Messages : 43 832
Site Web

Re : Staff Technique de l'EN: tactique, nouvelles, critiques, propositions

logoassabah.png

رسمي: «ويكلو» شامل.. تجميد سباق الكأس.. والطرابلسي باق في المنتخب

1328776967_TRABELSI-DET.jpg


تم بصفة رسمية تثبيت سامي الطرابلسي لمواصلة قيادة المنتخب الوطني وذلك خلال اجتماع لجنة التصرف أمس وقد تم عرض تقرير على اللجنة حول مشاركة المنتخب الوطني في «الكان». وبالتالي فانه لم يطرأ أي تغيير بخصوص ثلاثي الاطار الفني المشرف على المنتخب.
وجاء تثبيت سامي الطرابلسي ومساعديه ليكذب كل الادعاءات والاشاعات التي تحدثت عن تغييره بنبيل معلول.
من جهة أخرى تقرّر أن تدور كافة المباريات دون حضور الجمهور الى أن يأتي ما يخالف ذلك كما تقرر تجميد سباق الكأس.
نجاة أبيضي
Assabah

En ligne

#23 03-03-2012 15:36

ESTfan
Administrateur
Lieu : Tunisie / KSA
Inscription : 25-08-2008
Messages : 43 832
Site Web

Re : Staff Technique de l'EN: tactique, nouvelles, critiques, propositions

logoassabah.png

المختار التليلي لـ"الصباح"
سامي الطرابلسي مدرب فاشل وغير قادر على السيطرة على ركائز المنتخب

1330766397_TLILI-111.jpg

ضيف اليوم هو المدرب المحنك المختار التليلي الذي يبقى بشهادة الجميع واحدا من الإطارات الفنّية التونسية الذّي كرّس من وقته أكثر من 45 سنة في ميدان التدريب مرورا بالمنتخب الوطني واكبر الأندية من الشمال الى الوسط والجنوب...
كما انه حصد العديد من الألقاب ليكون علامة مضيئة في كرة القدم التونسية.. استضفناه ليتحدّث عن أسرار لم تنشر من قبل وكعادته كان جاهزا للدفاع عن مواقفه الثابتة والإجابة عن الأسئلة التي طرحناها عليه والتي أفرزت هذا الحديث الشامل:
* لو نبدأ الحديث عن الانتخابات القادمة للمكتب الجامعي؟
ـ إذا كنت قد قضيت قرابة نصف قرن في ميادين الملاعب التونسية كمدرب وفني محترف مرّ بعديد الفرق والمنتخبات الوطنية فإنه من حقي إبداء تصوراتي في انتخابات المكتب الجامعي ومادمنا اليوم في قلب معمعة "التكمبين" في القائمات فإني أتأسف لوجود وجوه تجمعيه ما زالت تبحث عن المناصب والكراسي لدخول المكتب الجامعي رغم فشلهم في التسيير وهنا أسمي الأشياء بمسمياتها وأعني علي بعبورة.
* ولماذا كل هذا التجني على بعبورة؟
ـ لسبب بسيط.. فهذا الرجل أستعمل شماعة الانتماء للتجمع المنحل ليقصي غيره وليبرز في شكل البطل في حين أن كل التونسيين يعلمون أنه وأمثاله كانوا في خدمة النظام البائد ولم يكن في يوم من الأيام منسلخا مثل السادة المنصف المرزوقي أو مصطفى بن جعفر أو صحابو أو بن بريك أو الشابي، او حمّادي الجبالي وغيرهم وشخصيا أقول لا مكان له في أيّ منصب بعد ثورة 14 جانفي
* أيهما أهم انتخاب الشخصنة.. أم التصويت لبرامج القائمات المقدّمة للمصوّتين للنهوض بكرة القدم التونسية في الانتخابات القادمة للمكتب الجامعي؟
- في تصوّري فان الأشخاص والبرامج القيمة للنهوض بكرة القدم التونسية يتوازيان، لكن هذه المرّة وعلى عكس السنوات الماضية والتقاليد الملتوية التي كانت تعتمد، فان الانتخابات نريدها شفّافة ونزيهة ومتميزة وبدون ضغوطات لإنجاح هذا العرس الرياضي. وهذا يمرّ حسب رأيي بان تلتزم سلطة الإشراف بدورها دون تأثير أحد أفرادها على الأندية للتصويت لفلان على حساب فلتان لان ما يتردد حاليا في الكواليس هو شيء خطير وسيعيدنا نصف قرن إلى الوراء.
* هو حديث الصراحة وبلا أقنعة.. فهل تقصد أن جلال تقية المستشار الحالي لوزير الرياضة هو الذي بصدد التحرك للضغط على الأندية؟
ـ هذا الرجل الذي يعمل اليوم في هذه الخطة احترمه وأكن له كلّ التقدير وعلاقتي به بدأت منذ أن كان لاعبا تحت إشرافي في الترجّي الرياضي. لكن ما حصل له أثناء تواجده في المكتب الجامعي السابق وطريقة خروجه وموقف الأعضاء من رفض عودته إلى منصبه فان ذلك يمكن أن يجعله،، يلعب لفائدة أطراف على حساب أخرى وهذا ما يخشاه الرأي العام الرياضي بحيث علينا أن نترك الرياضة للرياضيين الذين لهم من الخبرة والكفاءة والإلمام والمعرفة الشيء الكثير حتّى يساهموا في دفع قاطرة الرياضة التونسية ولا بجرّها إلى الوراء والفاهم يفهم..
* يؤاخذك البعض على انّك انتقدت في السابق المدرب نبيل معلول لكنه حقق ما لم يحققه غيره. كما انك انتقدت المدرب الوطني سامي الطرابلسي لكنه نجح فكانت تقديراتك خاطئة فماذا تقول؟
كرة القدم ليست بعلم صحيح وهي رهينة ظروف ومعطيات معينة فنبيل معلول لمّا فشل مع اولمبيك الكاف والنادي البنزرتي والنادي الإفريقي فان الجمهور التونسي أقرّ بفشله ولما جاء إلى الترجّي الرياضي حصد 3 ألقاب هي الأحلى والأروع في تاريخ الأحمر والأصفر مؤكدا جدارته ليكون مدرّبا كبيرا ومن ينكر نجاحاته فهو حقود ويكن لهذا الرجل حسابات ضيّقة. وبخصوص المدرب سامي الطرابلسي فلا يمكن مقارنته بنبيل معلول لا في الشهادات ولا في الخبرة ولا في قوة الشخصية وحتّى النجاح الذي حقّقه في "الشان" فليس مقياسا لقيمته العالية ناهيك أن سجلّه في التدريب يساوي لا شيء في صلب الأندية ونتيجته مع المنتخب في النهائيات الإفريقية الأخيرة تؤكد محدودية مستواه التكويني وهو ما يدفعني لأصرّ على موقفي بأنه مدرب فاشل وأكثر من ذلك فاني أتحداه لو يقدر التحكم والسيطرة على كبار اللاعبين في المنتخب.
* أين وصلت قضيتك العدلية بينك وبين الوزير الحالي طارق ذياب؟
ـ قبل الدخول في التفاصيل التي لم تعد هامة، عليّ أن أوضح للرأي العام الرياضي أن طارق هو واحد من أبنائي الذين درّبتهم في السابق في صلب الترجي الرياضي والمنتخب الوطني لكنّي أقول الله يهدي "القناصة" بعدما غالطوه، فكانت لحظات تشنج وصلت إلى أروقة القضاء، وهنا لمّا سمع رئيس الجمعية حمدي المؤدب فانه تدخل شخصيا وطلب مني سحب قضيّتي التي رفعتها ضد طارق وتنازلت احتراما منّي لهذا الرجل والحمد لله أن الصفاء قد عاد بيني وبين طارق ليسدل الستار على هذا الموضوع.
* الجمهور الرياضي التونسي عرفك مدربا ومحللا رياضيا فما الفرق بين التدريب والتحليل؟
ـ البون شاسع بين التدريب والتحليل الرياضي، وما نراه اليوم في بعض قنواتنا التلفزية من بعض المحللين شيء مزر لأن رأس مال البعض من هؤلاء هو 4 أوراق وقلم ويكفي معرفة بعض المصطلحات حتّى لو كانت دخيلة على التونسيين لتتحوّل إلى محلل رياضي على غرار كلمة اعتقد.. ولاعب ارتكاز.. والتنشيط الدفاعي والهجومي.. ورأس الحربة.. وبناء الهجمة.. واللعيبة على الطريقة الخليجية ومع الأسف هذا رأس مال بعض المحللين المتواجدين على الساحة وجلهم لم يمارسوا كرة القدم ولن يصبحوا مستقبلا مدربين للأندية لكونهم يفتقرون لأبسط قواعد التحليل الرياضي التي تشد المتفرج التونسي ومع ذلك فان هذه الفئة القليلة والحمد لله نراهم يتميّزون بحفظ أسماء اللاعبين ويسردونها وكانها محفوظات في التعليم الابتدائي.
* من بين هذه الفئة التي تتحدث عنها هل نجد أحمد المغيربي مثلا؟
ـ بالعكس المغيربي هو أفضلهم على الإطلاق لكونه كان لاعبا وقائدا لفريقه وللمنتخب الوطني كما انه كان مدرّبا و"شبعان" كرة ووجوده في قناة نسمة أعطى الإضافة لبرامجها الرياضية فهو يحلل بلا أوراق و بلا أقلام وبدون مجاملات ولا حسابات ضيقة ويعجبني في تحاليله الموضوعية كما يعجبني كلّ من عبد المجيد الشتّالي وخالد حسني ونبيل معلول وطارق ذياب وهؤلاء جميعا أضعهم في خانة المتميزين الذين شرّفونا في القنوات الوطنية والعربية.
* بعيدا عن الرياضة التليلي تجمعي تحوّل إلى "نهضاوي" أم انه سيلبس جبّة السلفيين؟
- قبل كلّ شيء انا مواطن تونسي لم أكن في يوم من الأيام تجمّعيا لسببين اثنين. فحياتي كرست منها حوالي 45 سنة في الرياضة وليست في السياسة وما حصل لابني ظلما في قضية مخدّرات وتمّ الزجّ به في السجن جعلني أنقم على بن علي والطرابلسية والتجمعيين وأزلام النظام البائد فكيف لي أن أكون تجمّعيا والبعض منهم ساوموني بالملايين للإفراج عن ابني..
صمت متأثرا، ثم قال: كنت أغادر البيت من الساعة السابعة صباحا الى منتصف الليل لان ما حصل لزوجتي في تلك السنوات لا يمكن نشره على أعمدة الصحف ولم أجد من يمسح لي الدموع وحاولت مرارا وتكرارا التدّخل لكنّي لم أجد أيّة مساعدة ومساندة من أي كان رغم يقيني ان ابني مظلوم في عهد الحكم البائد ولم أجد من يسمعني. وبالنسبة للنهضة فكل إنسان مثقف فانه يقتنع ببرامجها الإصلاحية بعد الثورة وشخصيا كنت فردا من هذه المجموعة التي اقتنعت بالبرنامج الثوري لحزب النهضة الذّي صوّت له.. لكن ان يكون مختار التليلي سلفيا فهذا مستحيل وأقول للسلفيين: "شوفو غيري".
* المعروف عنك انك منسوب لصهر الرئيس المخلوع سليم شيبوب.. لكنك اليوم تجامل الرئيس الحالي للترجّي الرياضي حمدي المؤدّب فهل من توضيح؟
ـ ليست لي أيّة خلفيات مع سليم شيبوب وكل ما في الأمر انه كان يثق في شخصي كمدرب كما أن علاقتي معه ليست استثنائية وخاصّة فقد بدأت منذ سنت 1989 لما كان وقتها يشرف على المنتخبات الوطنية وحينها كنت أنا المدرب الوطني وحصل لي ما حصل بعد ما أقالني من منصبي والحال أن المنتخب الوطني آنذاك كان يتصدّر مجموعته في التصفيات المؤهلة لكاس العالم 1990. أما سي حمدي المؤدب فهو صديق لي منذ الطفولة وكان يقطن معنا في نفس الحي ببطحاء الجنرال في العاصمة ثمّ تدعمت علاقتي به لما كنت مديرا فنيا للترجي وحينها كان يضطلع بخطة نائب رئيس وتواصلت تلك العلاقة الطيبة إلى حدّ اليوم وشخصيا اعتبره مكسبا كبيرا لفريق باب سويقة.
* كيف يمكن أن نقضي -في اعتقادك- على ظاهرة العنف في الملاعب؟
ـ هذه الظاهرة استفحلت بشكل فظيع أحيانا لكونها طالت الملاعب والقاعات الرياضية والحل الأمثل للقضاء عليها من وجهة نظري المتواضعة هي الردع وتوخي الصرامة ضدّ المشاغبين وهذا يمرّ بالأساس عبر تفعيل القوانين الرياضية كحذف نقاط للأندية المتورّطة في هذه الأعمال الدنيئة التي لا تشرف الرياضة التونسية وهي دخيلة عن تقاليدنا وعاداتنا وإن لزم الأمر فانه يجب التصدّي بقوة للحدّ من هذا السرطان ولو باتخاذ قرارات شجاعة تصل إلى حدّ إيقاف الأندية وحلّها وتبقى المسؤولية معلقة بين سلطة الإشراف ووزارتي العدل والداخلية.
* أين وصلت قضيتك المالية مع الاتحاد الفلسطيني لكرة القدم بعد أن علمنا انك لم تحصل على مستحقاتك؟
صحيح، لم أتحصل على جرايات 6 أشهر كاملة وأعلمت الاتحاد الفلسطيني برفع الأمر إلى الاتحاد الدولي لكرة القدم لكن تدخل السيد جبريل رجوب رئيس الاتحاد أنصفني وتمّت تسوية هذا الملف، وفي غضون أسبوع آخر سيتمّ تحويل أموالي إلى رصيدي البنكي.
أجرى الحديث أنس العامري

En ligne

#24 06-03-2012 22:50

takilasd
Membre
Lieu : bouarada
Inscription : 11-01-2009
Messages : 736

Re : Staff Technique de l'EN: tactique, nouvelles, critiques, propositions

A.C.Milan devrait engager des « bourdeurs » : des spécialistes en bourdes, comme Mathlouthi et Hagui ; et Arsenal aurait sûrement gagné !

Hors ligne

#25 17-05-2012 11:43

Rédaction
Invité

Re : Staff Technique de l'EN: tactique, nouvelles, critiques, propositions

Communiqué : Conférence de Presse de l’Entraîneur National Sami TRABELSI

1298402125-b.jpg

Sami Trabelsi. (Photo : CAF Online)

Il est porté à la connaissance des médias que le Sélectionneur National Sami TRABELSI tiendra un point de presse le Lundi 21 Mai 2012 à 11h00 à la salle des conférences de la FTF, pour communiquer la liste des joueurs en prévision du match Amical Tunisie vs Rwanda dans le cadre des préparations pour les éliminatoires de la Coupe du Monde Brésil 2014.



ftf.org.tn

Pied de page des forums