Vous n'êtes pas identifié(e).

#26 22-12-2011 10:27

ESTfan
Administrateur
Lieu : Tunisie
Inscription : 25-08-2008
Messages : 45 139
Site Web

Re : [Sports Individuels] Athlétisme, Natation, Cyclisme ...

logo_letempsp.gif

Jeunesse et Sport
Les défis qui attendent le nouveau ministre

Confirmation de Tarek Dhiab en qualité de ministre de la Jeunesse et de Sports. Les choses sérieuses commenceront donc dès la prise de fonction du nouveau patron du Département à partir de lundi prochain. On s'attend à ce que Tarek Dhiab apporte des changements, à petites touches, dans les rouages du ministère sans pour autant procéder à un chambardement total des structures en place.

Il n'y a pas que le football

Depuis la nouvelle faisant part de sa désignation à la tête de ce département, les médias dans leur quasi-totalité tout comme l'homme de la rue n'ont fait qu'évoquer les problèmes qui attendent Tarek Dhiab pour donner un nouveau élan au football pour ne pas dire un saut qualitatif. Or, le sport ce n'est pas uniquement le football mais également les autres sports collectifs, les sports individuels, les sports de combat et pourquoi pas les sports mécaniques. Sans oublier l'infrastructure sportive et les problèmes rencontrés par la jeunesse. Une tâche gigantesque attend le nouveau ministre et ses principaux collaborateurs pour une mise à niveau de toutes les structures de notre sport national.

Procéder par ordre de priorités

Cela étant, deux rendez-vous importants attendent le sport tunisien dans le très court terme : la CAN 2012 au Gabon pour le football et celle du handball plus importante encore car qualificative pour les Jeux olympiques de Londres. Deux dossiers à prendre en charge immédiatement avec une étroite collaboration des deux instances fédérales concernées. Sachant que celles-ci se débattent dans des problèmes financiers insolubles depuis que l'ancienne équipe ministérielle a bloqué une partie des indemnités qui leur sont allouées. Pour  vraisemblablement financer le séjour de pas moins de vingt-cinq fonctionnaires du ministère partis assister aux Jeux panarabes aux frais de la princesse.

L'infrastructure, talon d'Achille de notre sport

Le moyen terme, ce sont les prochains jeux olympiques de Londres auxquels prendra part une kyrielle de sportifs tunisiens dans plusieurs sports collectifs et, espérons-le, nos handballeurs. Là également, la préparation de nos représentants sera au centre des préoccupations des fédérations concernées.

L'infrastructure sportive sera l'autre priorité. Quand on voit l'état des terrains de football à travers tout le pays, celui des salles qui ne sont plus fonctionnelles après chaque averse, il y a de quoi se poser des questions sur le rôle qui revient à chaque municipalité pour veiller sur la maintenance de ces lieux du sport. Il revient donc au ministère des sports de veiller à réactiver les commissions créées entre départements concernés avec pour objectif de remettre en état une infrastructure qui ne fait que se dégrader de jour en jour.

La jeunesse et l'éducation physique

Ce sont là des problèmes qui appellent des solutions urgentes. Il y en a d'autres aussi importants au niveau des structures administratives et financières des fédérations, des directions techniques nationales propres à chaque fédération et la liste est bien longue.

Les problèmes de la jeunesse et de l'éducation physique se posent avec autant d'acuité dans le pays notamment au niveau de l'emploi. Des centaines de sortants des établissements supérieurs de l'éducation physique et du sport sont en chômage forcé auxquels viendront s'ajouter d'autres dans quelques mois. Aussi souhaitons-nous beaucoup de courage à Tarek Dhiab dans ses nouvelles fonctions.

Rafik BEN ARFA

Hors ligne

#27 22-12-2011 10:35

ESTfan
Administrateur
Lieu : Tunisie
Inscription : 25-08-2008
Messages : 45 139
Site Web

Re : [Sports Individuels] Athlétisme, Natation, Cyclisme ...

logoassabah.gif

الوجهان الاخران لميداليتي السباح وسيم اللومي
اهتزت العائلة الموسعة للسباحة التونسية فرحا اثر المفاجاة السارة التي احدثها الشاب وسيم اللومي خلال الالعاب العربية في قطر عندما تمكن من الفوز بميداليتين ذهبيتين في 50 و100 متر سباحة على الصدر محققا في الاختصاص الاخير رقمين قياسيين الاول تونسيا والثاني عربيا مسجلا 1.02.47 وكان الرقم القديم الذي يملكه ايضا 1.03.17.
وسيم اللومي هو سباح الترجي الرياضي ويتدرب في تونس تحت اشراف المدرب الوطني معز الخياري حاليا ونصر الدين قوّال في السنوات الماضية وهذا الاخير هو المدير الفني الحالي للجامعة. ما حققه اللومي (18) سنة لم ينجزه عدد من السباحين المقيمين بالخارج وهو دليل على قدرة الاطار الفني التونسي على التأطير والاحاطة بسباحينا رغم الامكانيات المتواضعة المتوفرة. فوسيم اللومي لا يتمتع بامتيازات خاصة مثلما ينعم به بقية سباحينا المقيمين خارج الحدود الشيء الذي يجعلنا نتساءل عن جدوى ارسال سباحينا الى اوروبا وامريكا وتحمل مصاريف باهضة ولم لا تتغير هذه السياسة ونركز على تدعيم البنية الاساسية في تونس مادام الاطار الفني المحلي قادر على صنع «العجب».
فتصوروا لو تمت تغطية حوض الـ50 مترا لمسبح المنزه والحوض المكشوف لمسبح رادس كيف ستكون نتائج سباحينا؟ دون شك سيرتقون الى العالمية وتوفير المبالغ التي تنفق في الخارج.
في تقييم للامكانيات المادية التي ينعم بها سباحونا خارج الحدود وبقية السباحين المقيمين في تونس فان المقارنة لا تجوز بما ان 70 بالمائة من ميزانية الجامعة تصرف على خمسة سباحين بالخارج واقل من 25 بالمائة تصرف على 50 سباحا وسباحة موجودين بتونس.. خلاصة القول لابد من التركيز اكثر على السباحين بتونس وضمان اليات جديدة لاعطاء الفرصة لسباحينا للاقامة في اطار تربصات بمراكز التدريب نفس المستوى العالي عوضا عن الاقامة الدائمة بالخارج.
إسمهان العبيدي

Hors ligne

#28 05-07-2012 14:40

takilasd
Membre
Lieu : bouarada
Inscription : 11-01-2009
Messages : 736

[Sports Individuels] Athlétisme, Natation, Cyclisme ...

Athlétisme oublié

En voilà un bel exemple de manque de compétence du journalisme du sport, entre autres domaines, en Tunisie. Les journalistes rédigent la plupart du temps en hors sujet, ou bien présentent des rédactions insignifiantes et incomplètes.
Ainsi, à l'occasion de l'avénement majeur du sport, en l'occurrence les fameux et légendaires jeux olympiques qui auront lieu du 27 juillet au 12 août 2012 à Londres, les journalistes tunisiens n'y parlent que peu, sauf, et comme toujours, pour contenter quelques chafouins, ceux qui recherchent à fignoler leur réputation ou leur intérêt personnel. Les amateurs de sport ne sont jamais informé des participants dans les diverses disciplines, ni de leurs performances réciproques. De la sorte, les lecteurs n'en profitent nullement de l'achat du soi-disant journal ; des journaux dénués de toute utilité au lecteur, et la quote-part des lecteurs se limitent ainsi aux ratés fanatiques de politique, ceux à la recherche de mode de vie magnifique, sans rien apporter de bénéfique.
L'histoire des jeux olympiques est-elle connue par les journalistes tunisiens, sinon même à l'aide de quelques sites internet, peuvent-ils y accéder ; inutile de narrer s'ils disposent de bibliothèque personnelle correspondante à leur fonction, et conçue en priorité par l'apport des bouquinistes ou des acquisitions fortuites, c'est se que l'on appelle la passion du métier. Il s'agit d'une théorie qui n'existe que rarement en Tunisie, et la seule théorie instaurée depuis un peu plus de trente ans, est la théorie de s'enrichir par tous les moyens irréguliers et incommodes. Ceci est typiquement tunisien, et tant que cette formule est appliquée, aucune amélioration de l'état des lieux ne peut se réaliser.
Pour revenir aux ingrats journalistes sportifs, sans oublier de même les présentateurs des émissions sportives télévisées, de leur questionner s'ils ont appris qu'un certain Wissem Hosni participe, en athlétisme, au marathon ? Ont-ils une idée sur ses participations précédentes, dont des championnats du monde en 2010 ? Peuvent-ils apprécier et analyser le degré de son évolution, et établir des comparaisons objectives avec les meilleurs athlètes de la spécialité, dont les Kenyans et les Éthiopiens ? Aucun écrit n'a été rédigé en ce sens.
Soyons certains, ils n'ont aucun avis et aucune formation en ce sens !
Pourtant, et pour les critiquer davantage, et justement et à titre d'exemple, que certainement avec Habiba Ghribi et Oussama Mellouli, deux prétendants potentiels à des médailles, que Wissem Hosni (au marathon) constitue un autre alternative pour l'obtention d'un classement historique voire une médaille, vu que sa marge de progression ne cesse d'augmenter ; Amira Ben Amor pareillement. Et les journalistes, seront dès lors pris au dépourvu, et ils narreront qu'il s'agissait d'une surprise. D'autres athlètes tunisiens, de cette même spécialité (dont Issaoui Safa, Gmati Mohamed Ali, Khlifi Mehdi…méritent d'être encouragés et de bénéficier de l'attention appropriée),  ou appartenant à d'autres spécialités de l'athlétisme en général (dont les participants aux derniers championnats 2012 de Tunisie), ont des moyens indéniables, pourront ainsi être cités. Sauf, malheureusement, que ces sportifs n'ont pratiquement jamais bénéficié de l'intérêt indispensable de la part des tutelles, car ces dernières sont apparemment figées et partisanes du moindre effort ; et dire qu'elles sont constituées d'anciens sportifs ?!
Que de révisions à apporter au développement de La Tunisie, dont les citoyens doivent apprendre à devenir utiles, plutôt que d'amasser l'argent futile en malhabiles à s'assurer des privilèges prétendus bannis ; de se chamailler, , pour des puérilités d'octroi de postes de gouvernance, et de s'irriter à longueur de journée à l'idée que d'autres sont meilleurs. Toutefois, il y a lieu de rappeler que seuls les plus compétents doivent persister. Ce pays (évoluant en hors sujet) ne doit pas, pour le moment, tabler (comme les pays évolués) sur certaines appartenances aux partis ; car il n'existe qu'une seule appartenance apte à la résolution de l'actuelle situation précaire, à savoir celle propre à la compétence.
De redire : « Oublier les caprices au bénéfice du sacrifice sans malice! »

Dernière modification par takilasd (07-08-2012 11:54)

Hors ligne

#29 05-07-2012 19:09

ali93
Rédacteur
Lieu : Tunis
Inscription : 28-10-2008
Messages : 990
Site Web

Re : [Sports Individuels] Athlétisme, Natation, Cyclisme ...

Et Oui ...
Pourtant ...

Hors ligne

#30 27-07-2012 01:28

Rédaction
Invité

Re : [Sports Individuels] Athlétisme, Natation, Cyclisme ...

JO 2012 : 13 «Sang et Or» aux Jeux Olympiques

london2012.jpg

Ils seront treize athlètes de l'Espérance Sportive de Tunis qui seront présents à Londres pour les Jeux olympiques 2012 pour essayer de porter le plus haut possible le drapeau national sur le plan international.

Les sportifs «Sang et Or» seront présents dans six disciplines : le judo, la lutte, la boxe, la natation, le volley-ball et le handball. Voici la liste des internationaux espérantistes :

Judo : Fayçal Jab Allah (+100kg) et Hana Mareghni (78kg);

Lutte : Zied Ait Ikram (74kg), Hassine Ayari (96kg) et Radhouane Chebbi (120kg);

Boxe : Yahia El Makacheri (81kg);

Natation : Oussama Mellouli (400 m, 1500 m et marathon nage libre) et Ahmed Mathlouthi (200 m et 400 m nage libre);

Volley-ball :  Elyes Karamosli, Hichem Kaabi et Mehdi Ben Cheikh;

Handball :  Wassim Helal et Kamel Alouini.



est.org.tn

#31 09-08-2012 18:31

takilasd
Membre
Lieu : bouarada
Inscription : 11-01-2009
Messages : 736

Re : [Sports Individuels] Athlétisme, Natation, Cyclisme ...

Restructurer le sport

Le Ministre des Sports a été touché par la non-réussite des athlètes tunisiens à l'occasion de leur participation aux jeux olympiques Londres 2012, sans pour autant qu'il omette de signaler que les grandes performances de Habiba Ghribi (au 3000 steeple) et de Oussama Mellouli (au 1500 nage libre) ont été toutefois prévisibles, vu les performances élogieuses réalisées par ces deux athlètes ces dernières années, mais qu'un grand chantier attend pour parfaire les diverses disciplines du sport, dans leurs plus importantes composantes. 
Si des promesses de M. Ministre ont été exprimées pour que dorénavant les tutelles du sport tunisien se remettent au sérieux et au travail, afin de redorer le blason et de venir à bout des maladresses et les négligences perpétrées surtout lors des deux dernières décennies pour le sport en général, il n'en demeure pas que les jeux olympiques à cette date précise (de l'interview) ne sont pas encore achevés ; reste-t-il tout de même, et rien que pour le moral, la participation (le 12/08/2012) de Wissem Hosni au marathon.
Ceci dit, nonobstant l'importance (pour les amateurs de ce sport) du marathon, comment arriver à entreprendre et finaliser ce prétendu chantier ?
D'abord il faut signaler quant à la question du changement d'horaire de l'enseignement, que seul pour le primaire cette initiative est possible (donc pratiquement inchangée par rapport à l'ancienne) ; au secondaire cela parait difficilement réalisable, avec ce qui existe comme infrastructure d'une part et comme mentalité d'autre autre part. Donc l'initiative est prématurée et ira facilement à l'adynamie sans tarder, même avec les accords et les promptitudes du Ministère de l'Education, car comme dit le proverbe tunisien : « Acheter les tapis avant que la mosquée ne soit construite ». Cette aphorisme s'est appliqué et s'applique actuellement presque dans tous les domaines et secteurs tunisiens, du social à l'économique en passant par toutes les autres instances de responsabilité ; c'est du typiquement tunisien que de tirer profit et se décharger d'une implication ou d'une tâche par n'importe quelle manière, et de ne penser qu'à l'imminent sans tenir compte du futur ni des contraintes et des contrecoups du présent.
Et puis pour développer le sport une politique et une stratégie sont à mettre en exergue par des lignes de conduite bien tracées, à savoir agir au cas par cas, et en fonction des particularités des diverses régions et localités:

Etape 1 :
-    Etudier les insuffisances préliminaires, pour permettre la pratique (imminente) du sport.
-    Spécifier les sports à organiser.
-    Désigner des formateurs sportifs (résidents) au niveau des écoles primaires ; qui assumeront en outre le rôle de détection, de formation et d'orientation à chaque discipline pour les équipes civiles, si existantes dans la localité. Sinon cette possibilité sera reportée pour une autre étape, tout en préservant la formation de base de l'élève avec les moyens précaires actuels. Cette application évoluera après le développement de l'infrastructure objet du thème de l'étape 3.
-    Le moniteur de sport peut se charger de deux ou trois écoles du même secteur ; il bénéficiera en outre d'une prime de logement (si zone éloignée des agglomérations) et des frais de déplacement inter-écoles.
-    Désigner des médecins de contrôle (bimensuel) régionaux.
-    Des équipes de sport collectif individuel seront constituées ; pour celles déjà existantes, soit trop peu, se limitant au football et dans un degré nettement moindre au hand-ball et au judo, elles seront censées accroitre les sports pour amateurs. Et puis, faut-il rappeler qu'en sport : « il n'y a pas que le football » pour se présenter aux jeux olympiques.
-    Accorder une importance à la diététique ; et adopter la formule (obligatoire) du goûter après l'entrainement.
-    Encourager les zones démunies de tenues de sport.
-    Désigner des bénévoles honnêtes et dévoués, ayant des compétences reconnues (d'anciens sportifs) dans la spécialité, et les encourager moralement tout en leur accordant, selon leurs compétences, le suivi voire la formation des jeunes sportifs ; des attestations de  capacité peuvent être délivrées après un stage de recyclage, faute de diplômes consistants et spécialisés pour le moment.
-    Impliquer les autorités locales dans le suivi de l'activité de l'équipe ; assiduité, mise à jour administrative, comptabilité,…
-    Proposer aux élèves à suivre des cours de rattrapage scolaires (les samedis après-midi ; généralement veilles de matchs ou de congés), et ce soit par des bénévoles (voire membres de l'équipe) ou par des maitres ou des professeurs suppléants.
-    Donner la chance aux élèves studieux de bénéficier de plus de temps, essentiellement pour ceux qui préparent les examens de diplômes de fin d'année ; avec la possibilité de récupérer par des entrainements personnalisés.
-    Rédiger des rapports mensuels descriptifs du travail quotidien.


Etape 2 :
-    Organiser des visites d'évaluation et de suivi, par des délégués sportifs régionaux et éventuellement des responsables du même ministère.
-    L'infrastructure sportive de l'école (comme celle du lycée) évoluera en fonction de la spécialisation.
-    Des lycées régionaux (ou départementaux) seront mieux structurés pour les études, la pratique du sport (salle, terrain, musculation…) et  le logement des élites.
-    Le logement des meilleurs éléments pourrait être pris en charge par les parents, les sociétés nationales ou privées ; éventuels accords, ou contrats.
-    Pour ceux participants à des manifestations régionales ou internationales, les leçons de rattrapage seront assurées à l'instar des écoles primaires.
-    Les éventuels orientations (l'étude étant obligatoire au moins jusqu'à dix-huit ans) pour des apprentissages professionnels seront pris en charge toujours par les mêmes parties concernées.
-    Même un athlète de haut est censé suivre des cours de formation culturels (langue, informatique, littérature, histoire, géo, etc.…
-    Formation continue pour les entraineurs, les moniteurs et les professeurs concernés par cette pédagogie ; stages, séminaires, conférences…
-    Les administrateurs qui s'y rattachent seront admis sur concours ; précédé d'une formation pareillement admissible sur concours et dossier.

Etape 3 :

-    L'infrastructure et l'équipement des aires, des salles et des stades de sport évolueront en fonction du taux de réussite de la spécialité.
-    Instaurer en premier lieu les spécialités les plus aptes à réussir sur le plan national ou régional ; cependant un équilibre devrait être pris en considération afin d'uniformiser et généraliser les spécialités.

Etape 4 :
-    Sensibiliser les équipes de ligue 1et 2 à instaurer les sports individuels, dont l'athlétisme ; et donner libre accès aux amateurs ainsi qu'aux moniteurs des groupes ci-dessus énumérés. Tout en leur fournissant toutes les commodités pour l'entrainement, espace adéquat et aménagé, vestiaires, douches…, selon des critères et des obligations bien spécifiés. Un suivi est assuré en parallèle avec par (comme exemple) la Fédération d'athlétisme.
-    Encourager à constituer des associations pour la pratique du jogging-running.
-    Etoffer les programmes de marathon, de semi-marathon et 10 kms et leur donner une envergure touristique internationale.
-    Les aménagements territoriaux seront systématiquement pourvus d'aires de jeux pour enfants et de terrains de sport.

Dernière modification par takilasd (10-08-2012 23:32)

Hors ligne

#32 09-08-2012 19:01

AzazeL
Membre
Inscription : 10-07-2012
Messages : 150

Re : [Sports Individuels] Athlétisme, Natation, Cyclisme ...

J'ai pas pu lire tout l'article,mais la différence est que les USA Russie CHine Japon,ont des vrais université,ou il y a étude et Sport,un vrai complexe ou il y a tout des terrains de sports,salles de sport,laboratoires biblio...

Exemple Mallouli est allé étudier et faire du sport en USA.

Je crois que dans cette optique on peut améliorer notre domaine sportif!
Sinon les Qataris ne font pas des investissements à titre "éducatif" tout tourne sur "Entertainment"  big_smile

Hors ligne

#33 09-08-2012 19:06

takilasd
Membre
Lieu : bouarada
Inscription : 11-01-2009
Messages : 736

Re : [Sports Individuels] Athlétisme, Natation, Cyclisme ...

AzazeL a écrit :

J'ai pas pu lire tout l'article,mais la différence est que les USA Russie CHine Japon,ont des vrais université,ou il y a étude et Sport,un vrai complexe ou il y a tout des terrains de sports,salles de sport,laboratoires biblio...

Exemple Mallouli est allé étudier et faire du sport en USA.

Je crois que dans cette optique on peut améliorer notre domaine sportif!
Sinon les Qataris ne font pas des investissements à titre "éducatif" tout tourne sur "Entertainment"  big_smile

Vous avez intérêt à lire avant !

Hors ligne

#34 08-10-2012 16:22

takilasd
Membre
Lieu : bouarada
Inscription : 11-01-2009
Messages : 736

Re : [Sports Individuels] Athlétisme, Natation, Cyclisme ...

Pour un retour à la raison ?

Ci-après l'écrit destiné à un des quotidiens tunisiens ; et dont l'impression a été inexplicablement refusée ?! Mais par contre, le contenu (paru sur ce site deux mois auparavant) est sur le point d'être appliqué à bon escient par les tutelles du sport en Tunisie.
Question : comment expliquer ce comportement ? Il s'agit d'un sujet à traiter des cursus possibles par les candidats appelés pour l'obtention de diplôme en sociologie ou autre psychologie. 
Ceci étant, ce n'est qu'un simple et minuscule exemple de l'état d'âme qui règne en Tunisie depuis exactement trois décennies ; et dont plusieurs personnes (dont des défuntes patriotiques) justes et honnêtes ont voulues, en vain, sauver. 
                   
                                       Restructurer le sport
Les tutelles du sport en Tunisie ont honoré solennellement et raisonnablement, la réussite des athlètes tunisiens à l'occasion de leur participation aux jeux olympiques Londres 2012, et n'ont pas omis par ailleurs, avec modestie et reconnaissance, de signaler élogieusement que les grandes performances de Habiba Ghribi (au 3000 steeple) et de Oussama Mellouli (au 1500 et 10 000 mètres nage libre) ont été toutefois prévisibles, vu les performances et préparations colossales réalisées par ces deux athlètes . Mais de reconnaitre par contre  qu'un grand chantier est à entreprendre, pour parfaire les diverses disciplines du sport dans leurs plus importantes composantes. 
Des promesses de M. Ministre ont été exprimées pour que dorénavant les tutelles du sport tunisien se remettent au sérieux et au travail, afin de redorer le blason et de venir à bout des maladresses et les négligences perpétrées surtout lors des deux dernières décennies pour le sport en général.
D'abord il faut signaler quant à la question du changement d'horaire de l'enseignement, que seul pour le primaire cette initiative est possible (donc pratiquement inchangée par rapport à l'ancienne) ; au secondaire cela parait difficilement réalisable, avec ce qui existe comme infrastructure d'une part et comme mentalité d'autre part. Donc l'initiative est prématurée et ira facilement à l'adynamie sans tarder, même avec les accords et les promptitudes du Ministère de l'Education, car comme dit le proverbe tunisien : « Acheter les tapis avant que la mosquée ne soit construite ». Cette aphorisme s'est appliqué et s'applique actuellement presque dans tous les domaines et secteurs tunisiens, du social à l'économique en passant par toutes les autres instances de responsabilité ; c'est du typiquement tunisien de se décharger d'une implication ou d'une tâche par n'importe quelle manière, et de ne penser qu'à l'imminent sans tenir compte du futur ni des contraintes et des contrecoups du présent. Et de ne pas raisonner sur seulement l'exercice du Football ! Le vécu relatif aux entrainements de Football, est exceptionnel et avait des fonctions et des dérogations  lors d'un certain passé (s'agissant des années 1960-1970) caractérisé par le dévouement et l'abnégation de la majorité des responsables tunisiens, qui étaient munis de hautes valeurs morales et humaines. 
Et puis pour développer le sport une politique et une stratégie sont à mettre en exergue par des lignes de conduite bien tracées, à savoir agir au cas par cas, et en fonction des particularités des diverses régions et localités:
Etape 1 :
-    Etudier les insuffisances préliminaires, pour permettre la pratique (imminente) du sport.
-    Spécifier les sports à organiser.
-    Désigner des formateurs sportifs (résidents) au niveau des écoles primaires ; qui assumeront en outre le rôle de détection, de formation et d'orientation à chaque discipline pour les équipes civiles, si existantes dans la localité. Sinon cette possibilité sera reportée pour une autre étape, tout en préservant la formation de base de l'élève avec les moyens précaires actuels. Cette application évoluera après le développement de l'infrastructure objet du thème de l'étape 3.
-    Le moniteur de sport peut se charger de deux ou trois écoles du même secteur ; il bénéficiera en outre d'une prime de logement (si zone éloignée des agglomérations) et des frais de déplacement inter-écoles.
-    Désigner des médecins de contrôle (bimensuel) régionaux.
-    Des équipes de sport collectif individuel seront constituées ; pour celles déjà existantes, soit trop peu, se limitant au football et dans un degré nettement moindre au hand-ball et au judo, elles seront censées accroitre les sports pour amateurs. Et puis, faut-il rappeler qu'en sport : « il n'y a pas que le football » pour se présenter aux jeux olympiques.
-    Accorder une importance à la diététique ; et adopter la formule (obligatoire) du goûter après l'entrainement.
-    Encourager les zones démunies de tenues de sport.
-    Désigner des bénévoles honnêtes et dévoués, ayant des compétences reconnues (d'anciens sportifs) dans la spécialité, et les encourager moralement tout en leur accordant, selon leurs compétences, le suivi voire la formation des jeunes sportifs ; des attestations de  capacité peuvent être délivrées après un stage de recyclage, faute de diplômes consistants et spécialisés pour le moment.
-    Impliquer les autorités locales dans le suivi de l'activité de l'équipe ; assiduité, mise à jour administrative, comptabilité,…
-    Proposer aux élèves à suivre des cours de rattrapage scolaires (les samedis après-midi ; généralement veilles de matchs ou de congés), et ce soit par des bénévoles (voire membres de l'équipe) ou par des maitres ou des professeurs suppléants.
-    Donner la chance aux élèves studieux de bénéficier de plus de temps, essentiellement pour ceux qui préparent les examens de diplômes de fin d'année ; avec la possibilité de récupérer par des entrainements personnalisés.
-    Rédiger des rapports mensuels descriptifs du travail quotidien.


Etape 2 :
-    Organiser des visites d'évaluation et de suivi, par des délégués sportifs régionaux et éventuellement des responsables du même ministère.
-    L'infrastructure sportive de l'école (comme celle du lycée) évoluera en fonction de la spécialisation.
-    Des lycées régionaux (ou départementaux) seront mieux structurés pour les études, la pratique du sport (salle, terrain, musculation…) et  le logement des élites.
-    Le logement des meilleurs éléments pourrait être pris en charge par les parents, les sociétés nationales ou privées ; éventuels accords, ou contrats.
-    Pour ceux participants à des manifestations régionales ou internationales, les leçons de rattrapage seront assurées à l'instar des écoles primaires.
- Les éventuelles orientations (l'étude étant obligatoire au moins jusqu'à dix-huit ans) pour des apprentissages professionnels seront prises en charge toujours par les mêmes parties concernées.
-    Même un athlète de haut est censé suivre des cours de formation culturels ; langue, informatique, littérature, histoire, géo, etc.…
-    Formation continue pour les entraineurs, les moniteurs et les professeurs concernés par cette pédagogie ; stages, séminaires, conférences…
-    Les administrateurs qui s'y rattachent seront admis sur concours ; précédé d'une formation pareillement admissible sur concours et dossier.
Etape 3 :
-    L'infrastructure et l'équipement des aires, des salles et des stades de sport évolueront en fonction du taux de réussite de la spécialité.
-    Instaurer en premier lieu les spécialités les plus aptes à réussir sur le plan national ou régional ; cependant un équilibre devrait être pris en considération afin d'uniformiser et généraliser les spécialités.
Etape 4 :
-    Sensibiliser les équipes de ligue 1et 2 (du seul sport en vogue le Football) à instaurer les sports individuels, dont l'athlétisme ; et donner libre accès aux amateurs ainsi qu'aux moniteurs des groupes ci-dessus énumérés. Tout en leur fournissant toutes les commodités pour l'entrainement, espace adéquat et aménagé, vestiaires, douches…, selon des critères et des obligations bien spécifiés. Un suivi est assuré en parallèle avec par (comme exemple) la Fédération d'athlétisme.
-    Encourager à constituer des associations pour la pratique du jogging-running.
-    Etoffer les programmes de marathon, de semi-marathon et 10 kms et leur donner une envergure touristique internationale.
-    Les aménagements territoriaux seront systématiquement pourvus d'aires de jeux pour enfants et de terrains de sport.

Les étapes se succéderont alors d'elles-mêmes selon la ligne de conduite sereine et équitable tracée, et ce selon des principes bien adaptés aux divers comportements  et  moyens recherchés et améliorés.

En conclusion pour l'évolution du sport en Tunisie, on suppose qu'il y a lieu d'impliquer en premier lieu les jeunes, essentiellement les enfants et les ados, à pratiquer systématiquement le sport et ce à partir des lieux de leur résidences et de leur enseignement, et puis de les orienter vers les équipes civiles, sans oublier de les traiter et les estimer sur le même pied d'égalité, surtout sans parti-pris ni favoritisme ; cette dernière est devenue une pratique courante, jusqu'à ces jours, même dans les entreprises, les institutions et autres administrations, surtout dans la tant convoitée, légitimement par ailleurs, la capitale Tunis, vu les conditions sociodémographiques précaires, mais et à ce jour, jamais visées pour d'éventuelles restructurations et améliorations. La « bataille », par laxisme apparemment acquis par effet, actif  et imitatif, d'entrainement, soit de se précipiter sur Tunis a été déclenchée, faut-il le rappeler, depuis à peine trois décennies, sans qu'aucune gouvernance n'intervienne pour l'atténuation de ce fléau, comme  lors du début des années 1970,  lorsque ressentant des suites désastreuses pour l'économie tunisienne, que des campagnes de sensibilisation et d'actions  d'équilibre régional furent entamées, mais avortées obscurément  par des infidèles à l'essor.
Toutefois, faut-il rappeler que le favoritisme pour l'admission des jeunes dans les équipes civiles de Football, demeure un problème difficile à négocier pour le moment, et dont les causes sont faciles à dénicher, dont entre autre, comme relatée précédemment, le généralisé néfaste destructeur déséquilibre démographique.
Le sport, en ce temps contemporain, bien loin des réflexions moyenâgeuses, est un précepte vital à accorder aux jeunes et moins jeunes invariablement.

Dernière modification par takilasd (09-10-2012 08:49)

Hors ligne

#35 22-11-2012 23:34

takilasd
Membre
Lieu : bouarada
Inscription : 11-01-2009
Messages : 736

Re : [Sports Individuels] Athlétisme, Natation, Cyclisme ...

takilasd a écrit :
Pour un retour à la raison ?

Ci-après l'écrit destiné à un des quotidiens tunisiens ; et dont l'impression a été inexplicablement refusée ?! Mais par contre, le contenu (paru sur ce site deux mois auparavant) est sur le point d'être appliqué à bon escient par les tutelles du sport en Tunisie.
Question : comment expliquer ce comportement ? Il s'agit d'un sujet à traiter des cursus possibles par les candidats appelés pour l'obtention de diplôme en sociologie ou autre psychologie. 
Ceci étant, ce n'est qu'un simple et minuscule exemple de l'état d'âme qui règne en Tunisie depuis exactement trois décennies ; et dont plusieurs personnes (dont des défuntes patriotiques) justes et honnêtes ont voulues, en vain, sauver. 
                   
                                       Restructurer le sport
Les tutelles du sport en Tunisie ont honoré solennellement et raisonnablement, la réussite des athlètes tunisiens à l'occasion de leur participation aux jeux olympiques Londres 2012, et n'ont pas omis par ailleurs, avec modestie et reconnaissance, de signaler élogieusement que les grandes performances de Habiba Ghribi (au 3000 steeple) et de Oussama Mellouli (au 1500 et 10 000 mètres nage libre) ont été toutefois prévisibles, vu les performances et préparations colossales réalisées par ces deux athlètes . Mais de reconnaitre par contre  qu'un grand chantier est à entreprendre, pour parfaire les diverses disciplines du sport dans leurs plus importantes composantes. 
Des promesses de M. Ministre ont été exprimées pour que dorénavant les tutelles du sport tunisien se remettent au sérieux et au travail, afin de redorer le blason et de venir à bout des maladresses et les négligences perpétrées surtout lors des deux dernières décennies pour le sport en général.
D'abord il faut signaler quant à la question du changement d'horaire de l'enseignement, que seul pour le primaire cette initiative est possible (donc pratiquement inchangée par rapport à l'ancienne) ; au secondaire cela parait difficilement réalisable, avec ce qui existe comme infrastructure d'une part et comme mentalité d'autre part. Donc l'initiative est prématurée et ira facilement à l'adynamie sans tarder, même avec les accords et les promptitudes du Ministère de l'Education, car comme dit le proverbe tunisien : « Acheter les tapis avant que la mosquée ne soit construite ». Cette aphorisme s'est appliqué et s'applique actuellement presque dans tous les domaines et secteurs tunisiens, du social à l'économique en passant par toutes les autres instances de responsabilité ; c'est du typiquement tunisien de se décharger d'une implication ou d'une tâche par n'importe quelle manière, et de ne penser qu'à l'imminent sans tenir compte du futur ni des contraintes et des contrecoups du présent. Et de ne pas raisonner sur seulement l'exercice du Football ! Le vécu relatif aux entrainements de Football, est exceptionnel et avait des fonctions et des dérogations  lors d'un certain passé (s'agissant des années 1960-1970) caractérisé par le dévouement et l'abnégation de la majorité des responsables tunisiens, qui étaient munis de hautes valeurs morales et humaines. 
Et puis pour développer le sport une politique et une stratégie sont à mettre en exergue par des lignes de conduite bien tracées, à savoir agir au cas par cas, et en fonction des particularités des diverses régions et localités:
Etape 1 :
-    Etudier les insuffisances préliminaires, pour permettre la pratique (imminente) du sport.
-    Spécifier les sports à organiser.
-    Désigner des formateurs sportifs (résidents) au niveau des écoles primaires ; qui assumeront en outre le rôle de détection, de formation et d'orientation à chaque discipline pour les équipes civiles, si existantes dans la localité. Sinon cette possibilité sera reportée pour une autre étape, tout en préservant la formation de base de l'élève avec les moyens précaires actuels. Cette application évoluera après le développement de l'infrastructure objet du thème de l'étape 3.
-    Le moniteur de sport peut se charger de deux ou trois écoles du même secteur ; il bénéficiera en outre d'une prime de logement (si zone éloignée des agglomérations) et des frais de déplacement inter-écoles.
-    Désigner des médecins de contrôle (bimensuel) régionaux.
-    Des équipes de sport collectif individuel seront constituées ; pour celles déjà existantes, soit trop peu, se limitant au football et dans un degré nettement moindre au hand-ball et au judo, elles seront censées accroitre les sports pour amateurs. Et puis, faut-il rappeler qu'en sport : « il n'y a pas que le football » pour se présenter aux jeux olympiques.
-    Accorder une importance à la diététique ; et adopter la formule (obligatoire) du goûter après l'entrainement.
-    Encourager les zones démunies de tenues de sport.
-    Désigner des bénévoles honnêtes et dévoués, ayant des compétences reconnues (d'anciens sportifs) dans la spécialité, et les encourager moralement tout en leur accordant, selon leurs compétences, le suivi voire la formation des jeunes sportifs ; des attestations de  capacité peuvent être délivrées après un stage de recyclage, faute de diplômes consistants et spécialisés pour le moment.
-    Impliquer les autorités locales dans le suivi de l'activité de l'équipe ; assiduité, mise à jour administrative, comptabilité,…
-    Proposer aux élèves à suivre des cours de rattrapage scolaires (les samedis après-midi ; généralement veilles de matchs ou de congés), et ce soit par des bénévoles (voire membres de l'équipe) ou par des maitres ou des professeurs suppléants.
-    Donner la chance aux élèves studieux de bénéficier de plus de temps, essentiellement pour ceux qui préparent les examens de diplômes de fin d'année ; avec la possibilité de récupérer par des entrainements personnalisés.
-    Rédiger des rapports mensuels descriptifs du travail quotidien.


Etape 2 :
-    Organiser des visites d'évaluation et de suivi, par des délégués sportifs régionaux et éventuellement des responsables du même ministère.
-    L'infrastructure sportive de l'école (comme celle du lycée) évoluera en fonction de la spécialisation.
-    Des lycées régionaux (ou départementaux) seront mieux structurés pour les études, la pratique du sport (salle, terrain, musculation…) et  le logement des élites.
-    Le logement des meilleurs éléments pourrait être pris en charge par les parents, les sociétés nationales ou privées ; éventuels accords, ou contrats.
-    Pour ceux participants à des manifestations régionales ou internationales, les leçons de rattrapage seront assurées à l'instar des écoles primaires.
- Les éventuelles orientations (l'étude étant obligatoire au moins jusqu'à dix-huit ans) pour des apprentissages professionnels seront prises en charge toujours par les mêmes parties concernées.
-    Même un athlète de haut est censé suivre des cours de formation culturels ; langue, informatique, littérature, histoire, géo, etc.…
-    Formation continue pour les entraineurs, les moniteurs et les professeurs concernés par cette pédagogie ; stages, séminaires, conférences…
-    Les administrateurs qui s'y rattachent seront admis sur concours ; précédé d'une formation pareillement admissible sur concours et dossier.
Etape 3 :
-    L'infrastructure et l'équipement des aires, des salles et des stades de sport évolueront en fonction du taux de réussite de la spécialité.
-    Instaurer en premier lieu les spécialités les plus aptes à réussir sur le plan national ou régional ; cependant un équilibre devrait être pris en considération afin d'uniformiser et généraliser les spécialités.
Etape 4 :
-    Sensibiliser les équipes de ligue 1et 2 (du seul sport en vogue le Football) à instaurer les sports individuels, dont l'athlétisme ; et donner libre accès aux amateurs ainsi qu'aux moniteurs des groupes ci-dessus énumérés. Tout en leur fournissant toutes les commodités pour l'entrainement, espace adéquat et aménagé, vestiaires, douches…, selon des critères et des obligations bien spécifiés. Un suivi est assuré en parallèle avec par (comme exemple) la Fédération d'athlétisme.
-    Encourager à constituer des associations pour la pratique du jogging-running.
-    Etoffer les programmes de marathon, de semi-marathon et 10 kms et leur donner une envergure touristique internationale.
-    Les aménagements territoriaux seront systématiquement pourvus d'aires de jeux pour enfants et de terrains de sport.

Les étapes se succéderont alors d'elles-mêmes selon la ligne de conduite sereine et équitable tracée, et ce selon des principes bien adaptés aux divers comportements  et  moyens recherchés et améliorés.

En conclusion pour l'évolution du sport en Tunisie, on suppose qu'il y a lieu d'impliquer en premier lieu les jeunes, essentiellement les enfants et les ados, à pratiquer systématiquement le sport et ce à partir des lieux de leur résidences et de leur enseignement, et puis de les orienter vers les équipes civiles, sans oublier de les traiter et les estimer sur le même pied d'égalité, surtout sans parti-pris ni favoritisme ; cette dernière est devenue une pratique courante, jusqu'à ces jours, même dans les entreprises, les institutions et autres administrations, surtout dans la tant convoitée, légitimement par ailleurs, la capitale Tunis, vu les conditions sociodémographiques précaires, mais et à ce jour, jamais visées pour d'éventuelles restructurations et améliorations. La « bataille », par laxisme apparemment acquis par effet, actif  et imitatif, d'entrainement, soit de se précipiter sur Tunis a été déclenchée, faut-il le rappeler, depuis à peine trois décennies, sans qu'aucune gouvernance n'intervienne pour l'atténuation de ce fléau, comme  lors du début des années 1970,  lorsque ressentant des suites désastreuses pour l'économie tunisienne, que des campagnes de sensibilisation et d'actions  d'équilibre régional furent entamées, mais avortées obscurément  par des infidèles à l'essor.
Toutefois, faut-il rappeler que le favoritisme pour l'admission des jeunes dans les équipes civiles de Football, demeure un problème difficile à négocier pour le moment, et dont les causes sont faciles à dénicher, dont entre autre, comme relatée précédemment, le généralisé néfaste destructeur déséquilibre démographique.
Le sport, en ce temps contemporain, bien loin des réflexions moyenâgeuses, est un précepte vital à accorder aux jeunes et moins jeunes invariablement.

« Etape 1 :
-    Etudier les insuffisances préliminaires, pour permettre la pratique (imminente) du sport. »
•    Tel était la 1ère ligne de l'étape 1 rédigé dans l'écrit paru sur ce site le 18/10/2012 sous le titre de –Restructuration du sport ; en Tunisie.
•    Et pourtant en exploitant cet écrit, les instances du sport n'ont pas commencé par le commencement, et sont allées appliquer, sommairement par ailleurs, d'autres analyses, sans tenir compte d'aucune base et d'aucun principe.
•    Et pourtant, de même, cet écrit est anonyme. Donc ses pigistes ne recherchaient aucune distinction ni renom.
•    Mais par contre ne pas camoufler et dévier les vérités ; faute de quoi les bévues. Même en cette période de stagnation, pour ne pas dire de régression, des activités sportives ; pareil à tous les autres domaines socioéconomiques, et ce en raison d'absence de compétence et d'esprit sincère et de bonne foi.
Pour l'occasion, de sincères condoléances sont adressées à la famille de l'enfant du défunt, inoubliable à tous, le petit Yassine Haj Ayed.
رحمه الله
انا لله وانا اليه راجعون

Hors ligne

#36 05-01-2013 21:24

Rédaction
Invité

Re : [Sports Individuels] Athlétisme, Natation, Cyclisme ...

FINA: Mellouli meilleur nageur de l'année du Marathon

4192022-3x2-940x627.jpg

© Getty Images

FINA: Oussama Mellouli meilleur nageur de l'année du Marathon 10 km

TUNIS (TAP) - Le nageur tunisien Oussama Mellouli vient d'être élu  meilleur nageur de l'année, spécialisé dans les 10 km en eau libre, par  la Fédération internationale de natation (FINA) qui élit chaque année  les meilleurs athlètes de l'année dans les cinq disciplines aquatiques.



TAP

#37 23-02-2013 21:11

Rédaction
Invité

Re : [Sports Individuels] Athlétisme, Natation, Cyclisme ...

Tennis - Tournoi de Dubaï - Jaziri vs. Fédérer au 1er tour

b_06-28-jaziri-malek01.jpg

© Roland Garros

TUNIS (TAP) - Le joueur de tennis tunisien Malek Jaziri rencontrera au  premier tour du Tournoi international de Dubaï le suisse Roger Fédérer  (n 2 mondial).  C'est ce qu'il ressort du tirage au sort du tournoi  effectué samedi.



TAP

#38 27-03-2013 15:29

takilasd
Membre
Lieu : bouarada
Inscription : 11-01-2009
Messages : 736

Re : [Sports Individuels] Athlétisme, Natation, Cyclisme ...

Marathon à considérer davantage

Excellente performance du jeune champion tunisien Wissem Hosni lors des 40ème championnats du monde (IAAF) de cross country (12 000 mètres) qui se sont déroulés à Bydgoszcz (Pologne) le 24 Mars 2013 ; ce qui explique d'ailleurs son absence lors de la prestigieuse, et la combien réussie, manifestation du semi-marathon des foulées du Megara qui s'est déroulée le jour même à La Marsa.
Le podium des foulées du Megara a été monté par trois autres champions à savoir : Gmati Mohamed, Badri Salah et le néo-participant le jeune d'un avenir prometteur Guebli Mohamed, réalisant respectivement les excellents chronos de 1 heure 06 minutes, 1 H 06'49'' et 1 H 07'42''.
Wissem a réalisé aux championnats du monde de cross country l'historique chronomètre de 35' 37'', il est le 7éme nord magrébin et arabe devancé, de très près, d'une poignée de secondes, par des champions algériens et un marocain.
Le podium est revenu respectivement à  Japhet Kipyegon Korir  (KEN   32'45''), Imane Merga  (ETH   32'51'') et  Teklemariam Medhin  (ERI   32'54'').
Un avenir radieux attend notre jeune athlète si on lui accorde bien sûr un meilleur suivi.
La jeune championne Imen Methneni s'est vue quant à elle réaliser, avec les féminines (8 000 m) de la même compétition de ces championnats du monde,  l'excellent chrono de 28' 36'' (4éme arabe !) d'une épreuve remportée par Emily Chebet   (KEN   24'24'')   suivie de Hiwot Ayalew   ETH   24'27''  et de Belaynesh Oljira   ETH   24'33 ''.
En juniors (6000 m) les résultats des jeunes tunisiennes sont très encourageants, il y a lieu de nommer Soumaya Douri  ( TUN   22'31'' )  et   Rafika Abdennebi   (TUN   22'31'')  et Soumaya Dhahri   (TUN   23'21'')  Jihen Lassoued   (TUN   23'38'')   et  Afef Issaoui  (TUN   23'45'')  et Ameni Manai   TUN   (25'19 '').  Les victorieuses au podium sont Faith Chepngetich Kipyegon   KEN   17:51   2    Agnes Jebet Tirop   KEN   17:51   3    Alemitu Heroye   ETH   17:57
Et puis et en juniors garçons (8 000 m) les performances très honorables ne peuvent passées inaperçues à savoir celles de  Abdessalem Ayouni   (TUN   23'59'')  et de  Fahmi Dhiab   (TUN   23'59'') tout comme   Romdhane Badri   (TUN   24'52'')  et Iheb Gtari   (TUN   24'57'')  et Bilel Marouani TUN (25'11'').
Sur le podium de cette épreuve  Hagos Gebrhiwet   ETH  21:04 ;   Leonard Barsoton   KEN   21:08 et Muktar Edris   ETH   21:13.
L'athlétisme en général et le marathon en particulier doivent bénéficier de beaucoup plus d'intérêt de la part des instances du sport tunisiennes, afin de ne plus voir sur le départ des prestigieuses manifestations de marathon (et de semi-marathon) en Tunisie des jeunes filles et des jeunes garçons (même des enfants), venus de toutes parts du pays, vêtus modestement et portant des chaussures vieilles et inadaptées.

Dernière modification par takilasd (28-03-2013 14:02)

Hors ligne

#39 28-03-2013 14:42

Gianni
Super Fan
Lieu : Tunis
Inscription : 20-05-2009
Messages : 2 369

Re : [Sports Individuels] Athlétisme, Natation, Cyclisme ...

il n'y a plus de cyclisme à l'EST comme au bon vieux temps

Hors ligne

#40 28-03-2013 15:24

takilasd
Membre
Lieu : bouarada
Inscription : 11-01-2009
Messages : 736

Re : [Sports Individuels] Athlétisme, Natation, Cyclisme ...

Sauf qu'ici nous évoquons le marathon au niveau international (rubrique de ce site destinée à l'équipe nationale) ; et non du cyclisme.

Hors ligne

#41 12-04-2013 08:39

Gianni
Super Fan
Lieu : Tunis
Inscription : 20-05-2009
Messages : 2 369

Re : [Sports Individuels] Athlétisme, Natation, Cyclisme ...

Après 60 ans d'indépendance, on a presque rien.

Hors ligne

#42 28-04-2013 21:51

takilasd
Membre
Lieu : bouarada
Inscription : 11-01-2009
Messages : 736

Re : [Sports Individuels] Athlétisme, Natation, Cyclisme ...

La situation du sport en Tunisie est actuellement désastreuse ; que de manigances, de partis-pris et de favoritismes sont sur le point de s'amplifier. Quant aux corruptions n'en parlons-pas, car il s'agit de la spécialité la plus réussie en ce pays extrêmement sous-développé, et dans tous les domaines, les administrations et les entreprises, qui  sont sous la complète égide d'un parti de patrimoine tunisoise confisqué comme un fonds de commerce par de nouveaux serviteurs désignés ci-après.
Les moments critiques des débandades, du sport, se sont, par ailleurs, déclenchés dès le 14/01/2011 soit après le départ, non pas du dictateur comme s'amusent à le nommer certains étourdis et dupés, mais plutôt du serviteur des occidentaux ; quant à la question de dictature ce sont en premier lieu les célèbres membres du parti corrompu, (le « recordparti ») et qui a profité des biens du peuple et qui est actuellement bien protégé par de grands maîtres internationaux, à savoir ceux qui sont entrain de battre tous les records de toutes les spécialités évoquées ci-haut, et qui toutefois essayent d'hypnotiser le peuple honnête, serein, mais peu habitué aux coups bas des combines internationales de « haut niveau ». Ces derniers combinards spécialistes évoqués, allaient suppléer, d'après certainement des promesses de garantie, et ce ledit serviteur utilisé pour venir remplacer l'immortelle main rouge ; celle qui devient la grande école « polytuerie » utile , au 1er cycle d'application, à  feu Chokri Belaid et feu Lotfi Naguedh.
Toutefois dès la date mentionnée ci-haut, que l'un des domaines du sport (maitrisé de sa part par la mainmise du R.C.D.,) à savoir celui du football tout en cherchant dévier les attentions, actuellement, vers un ex-responsable de l'Espérance, et ce pour protéger, de toute accusation, comme à l'accoutumée le R.C.D.
Le 14/01/2011 est une date supposée assez prolongée aux prometteurs à une succession promise rapide, estimée sûrement à 2 ou 3 ans à compter du 07/11/1987, et pouvant coïncider à une date buttoir d'un avènement (de guerre) mondial réalisé en 1991. Les attentes qui ont en fin de compte duré 23 ans ont suscités de vives réactions de non-respect aux accords préliminaires, imposés par ailleurs à Ben Ali et de favoriser, entre autre, le refuge politique, malgré les injures (de tactique) qu'il reçoit de leurs parts, et de même certainement sur instruction et consigne des serviteurs, les invitant au départ à un emprisonnement éclair. Le butin promis, après la conquête du Pétrole libyen, se fait attendre, ce qui entraina un retard et ce qui entraîna cet affalement de ne pas s'être enrichi aux alentours de 1991. Entretemps, du 14/01/2011 à ce jour, les domaines socioéconomiques chutent librement et le sport reprend ses habituels désastres, comme cette présence d'un invité devenu connu, et ce lors de la partie de hand-ball entre l'Etoile du Sahel et Ahly du Caire.
Que de lésés en 23 ans d'attente, qui sous toutes formes de violence pour réclamer le manque à gagner ! Ce qui entraine la mise en application massive des spécialités mentionnées ci-haut

Dernière modification par takilasd (28-04-2013 22:16)

Hors ligne

#43 19-06-2013 23:59

Nizar
Administrateur
Lieu : Tunisia
Inscription : 06-01-2003
Messages : 6 235

Re : [Sports Individuels] Athlétisme, Natation, Cyclisme ...

Wimbledon: Ons Jabeur éliminée au premier tour des qualifications

media_temp_1371563916.jpg

La tunisienne Ons Jabeur s'est incliné, ce mardi au premier tour des qualifications du tournoi de Wimbledon en 3 sets face à la russe Alla Kudryavtseva (6-2, 4-6, 3-6).

Ons Jabeur (209e) ne fera pas ainsi partie du Gotha du tennis mondial qui participera au prestigieux tournoi londonien.

Shems FM

Hors ligne

#44 20-06-2013 00:01

Nizar
Administrateur
Lieu : Tunisia
Inscription : 06-01-2003
Messages : 6 235

Re : [Sports Individuels] Athlétisme, Natation, Cyclisme ...

Wimbledon-Malek Jaziri éliminé au 3ème tour des qualifications

media_temp_1371658837.jpg

Le tennisman tunisien Malek Jaziri a été éliminé ce mercredi 19 juin par le Taïwanais Jimmy Wang (152ème ATP) au 3ème tour des qualifications pour les internationaux de Grande-Bretagne de Wimbledon.

Jaziri s'est incliné 3 sets à 0 (7/5, 7/5, 6/2), et ne jouera pas sur le gazon londonien lors du tournoi principal, du 24 juin au 7 juillet.

Shems FM

Hors ligne

#45 05-07-2013 11:20

takilasd
Membre
Lieu : bouarada
Inscription : 11-01-2009
Messages : 736

Re : [Sports Individuels] Athlétisme, Natation, Cyclisme ...

Wissem Hosni réussi une médaille historique, lors de la 17e édition des jeux méditerranéens, qui se sont déroulés à Mersin en Turquie du 20 Juin au 30 Juin 2013 .et ce avec les professionnels ; et non les amateurs comme au volleyball par exemple, pour ne pas dire « sport et travail » ! (*) E t aucun journaliste du sport (des ignorants du sport) n'en parle.
Ce fragment de texte a été transmis sur ce site le 05/07/2012 à 14 h 40 ; soit exactement depuis ne année ; auquel titre « athlétisme oublié » ; ci-après repris:
« Pour revenir aux ingrats journalistes sportifs, sans oublier de même les présentateurs des émissions sportives télévisées, de leur questionner s'ils ont appris qu'un certain Wissem Hosni participe, en athlétisme, au marathon ? Ont-ils une idée sur ses participations précédentes, dont des championnats du monde en 2010 ? Peuvent-ils apprécier et analyser le degré de son évolution, et établir des comparaisons objectives avec les meilleurs athlètes de la spécialité, dont les Kenyans et les Éthiopiens ? Aucun écrit n'a été rédigé en ce sens.
Soyons certains, ils n'ont aucun avis et aucune formation en ce sens !
Pourtant, et pour les critiquer davantage, et justement et à titre d'exemple, que certainement avec Habiba Ghribi et Oussama Mellouli, deux prétendants potentiels à des médailles, que Wissem Hosni (au marathon) constitue un autre alternative pour l'obtention d'un classement historique voire une médaille, vu que sa marge de progression ne cesse d'augmenter ; Amira Ben Amor pareillement. Et les journalistes, seront dès lors pris au dépourvu, et ils narreront qu'il s'agissait d'une surprise. D'autres athlètes tunisiens, de cette même spécialité (dont Issaoui Safa, Gmati Mohamed Ali, Khlifi Mehdi…méritent d'être encouragés et de bénéficier de l'attention appropriée),  ou appartenant à d'autres spécialités de l'athlétisme en général (dont les participants aux derniers championnats 2012 de Tunisie), ont des moyens indéniables, pourront ainsi être cités. Sauf, malheureusement, que ces sportifs n'ont pratiquement jamais bénéficié de l'intérêt indispensable de la part des tutelles, car ces dernières sont apparemment figées et partisanes du moindre effort ; et dire qu'elles sont constituées d'anciens sportifs ?! »
Et puis une partie de l'écrit paru sur ce site le 08/10/2012 :
-     Etoffer les programmes de marathon, de semi-marathon et 10 kms et leur donner une envergure touristique internationale.
-    Sensibiliser les équipes de ligue 1et 2 (du seul sport en vogue le Football) à instaurer les sports individuels, dont l'athlétisme.
-    Instaurer en premier lieu les spécialités les plus aptes à réussir sur le plan national ou régional ; cependant un équilibre devrait être pris en considération afin d'uniformiser et généraliser les spécialités.
(*) On se demande comment des joueurs qui figurent en équipe nationale A de volley-ball ne savent même pas effectuer une réception de balle correcte ? D'ailleurs la médaille d'or (facile à obtenir) a été ratée à cause des lacunes de base de la majorité des joueurs ; dont celle inadmissible d'un présumé libéro ?!

Dernière modification par takilasd (05-07-2013 11:21)

Hors ligne

#46 24-07-2013 15:15

Nizar
Administrateur
Lieu : Tunisia
Inscription : 06-01-2003
Messages : 6 235

Re : [Sports Individuels] Athlétisme, Natation, Cyclisme ...

Tunisie : Ons Jabeur se distingue à Bakou

mini_110605112104155650.png

La joueuse de Tennis tunisienne, Ons Jabeur, a battu, mercredi 24 juillet 2013, en 2 sets (6-2 / 7-5) la tenante du titre à Bakou en 2012 et la tête de série n°1, Bojana Jovanovski (37e WTA), dans le cadre du tournoi de Bakou (Azerbaïdjan).

La championne tunisienne (157e WTA) se qualifie pour les quarts de finale du tournoi WTA Bakou Cup.
Il est à noter que Ons Jabeur avait battu la russe Daria Gavrilova en deux sets (6-4 / 6-0), lors du deuxième tour du tournoi.

investir-en-tunisie

Hors ligne

#47 27-04-2014 09:55

BenM'radMachouche
Rédacteur
Lieu : petaouchnok
Inscription : 06-11-2009
Messages : 16 544

Re : [Sports Individuels] Athlétisme, Natation, Cyclisme ...

السباح أسامة الملولي يتحدث عن إعتزاله وبن علي والإرهاب

logo4.png

نشر في  26 أفريل 2014  (23:06)Imprimer
حاورت صحيفة "الوطن" المصرية السباح أسامة الملولي عبر الهاتف من مقر إقامته في مدينة "بولتيمور" في ولاية "ميريلاند" الأمريكية، حيث يتفرغ بشكل كامل للسباحة، ويتدرب 5 ساعات يوميًا استعدادًا لأولمبياد "ريو دي جانيرو 2016"، وسعيًا لتحقيق لقب أوليمبي جديد، يسعد الشعب التونسي والعرب جميعًا، ليخلّد اسمه بأحرف من نور في المسابح العالمية، كأول رياضي عربي يتوج بميدالية أوليمبية في ثلاث دورات متتالية. وهذا مضمون حواره:
* بداية.. نريد أن نعرف ما هي آخر البطولات التي توج بها قرش قرطاج أسامة الملولي؟
- آخر بطولة كانت في دورة ألعاب البحر المتوسط بمدينة "مرسين" التركية 2013، فحصلت على ذهبيتين في سباق 400 متر 4 سباحات، وذهبية 1500م سباحة حرة، بالإضافة إلى 3 ميداليات فضية في سباقات 200 متر 4 سباحات، و200 متر سباحة حرة، و400 متر سباحة حرة، وفي بطولة العالم ببرشلونة 2013، حصدت ذهبية سباق 5 كم في المياه الحرة، والميدالية البرونزية لسباق 10 كم مياه حرة.
*وماذا عن أولمبياد البرازيل؟ وهل فعلًا قررت الاعتزال؟
- عقب أولمبياد لندن 2012، كنت أنوي الاعتزال، خاصة أني كنت أخوض الأولمبياد وأنا مصاب، وشعرت وقتها أني حققت أكبر أحلامي في الرياضة، وهو التتويج بثلاث ميداليات أوليمبية في دورتين مختلفتين، وبعد 6 أشهر من الراحة والتعافي من الإصابة، "حسيت حالي أقدر أكمل"، فخضت دورة ألعاب البحر المتوسط في 2013، وتوجت بأكثر من ميدالية، ورأيت أن بطولة العالم في برشلونة ستحدد مصير المشاركة في أولمبياد "ريو دي جانيرو"، وبالفعل حققت الذهبية في سباق 5 كم، وبرونزية 10 كم، والآن أحضر حالي لأولمبياد 2016 على مسبح 1500 متر، وفي سباق 10 كم، وستكون هذه الأولمبياد هي الأخيرة لأسامة الملولي في عالم السباحة.
*هل تعتبر ذهبية أولمبياد بكين هي البداية الحقيقية لأسامة الملولي في عالم السباحة؟
- ذهبية أولمبياد بكين 2008 أكبر تتويج وحلم تحقق بعد 40 سنة من ذهبية العداء التونسي والبطل القومي محمد القمودي، لأصبح أنا التونسي الثاني الذي يحصد الذهبية في تاريخ الألعاب الأوليمبية، ولكن أنا أتصور البداية الحقيقية عام 2001، في دورة ألعاب البحر الأبيض المتوسط، وحصلت على فضية 400 متر أربع سباحات، فهذه كانت بداية مسيرتي في عالم السباحة.
* الكثير من الشباب العربي وخاصة يتخذون "الملولي" مثلاً أعلى ويريدون معرفة أسرار النجاح في حياته؟
- لا أقول سر نجاح، فأي إنسان يمتلك الطموح والإرادة يستطيع النجاح في مجاله، والنجاح في حياتي الرياضة أو الشخصية، كان لا بد له من أهداف وأحلام وطموحات، وأنا تربيت على حب العمل منذ الصغر، في عائلة تحب العمل والتضحيات، وتتقن العمل، فنشأت داخل بيئة تحب العمل، وساعدتني كثيرًا في الوصول لما أنا فيه الآن.
*نريد أن نعيش مع البطل الأوليمبي أسامة الملولي يومًا في حياته؟
- يومي يبدأ الساعة 6 صباحًا، يبدأ بتدريبات خفيفة وإحماءات، ثم يبدأ التمرين الرئيسي من 7 إلى 9 صباحًا، وبعدها أخلد للراحة، وتبدأ فترة تمرين أخرى من الثانية إلى الرابعة بعد الظهر، وبعدها أعاود بعض التمرينات الخفيفة والإطالة، يعني أتدرب 5 ساعات يوميًا، بمعدل 11 حصة تمارين في الأسبوع، وبالنسبة للعمل فقد تحصلت على الماجستير في هندسة المعلومات من الولايات المتحدة، وأنا أركز كل مجهودي الآن في السباحة والأولمبياد.
*قلت في لقاءات إعلامية سابقة بأن الملاكم العالمي محمد علي كلاي هو مثلك الأعلى؟ فلماذا "كلاي" تحديدًا وهو ليس له علاقة بالسباحة؟
- أفتخر بمحمد علي كلاي كرياضي مسلم، وبمسيرته كبطل وملاكم عالمي، كما أنه عاش فترة عصيبة من تاريخ الإنسانية في الولايات المتحدة الأمريكية تجعلني أفتخر بمواقفه الإنسانية، خاصة برفض حرب "فيتنام" وموقفه من عدم المشاركة فيها، فهو ليس بطلاً في "الملاكمة" فقط، ولكن بطل على المستوى الإنساني أيضًا.
* البعض يلقبك بـ"مايكل فليبس العرب"، فما قولك؟ وأي من نجوم السباحة تحب أن تشاهد أداءهم؟
- أتصور روحي "أسامة الملولي العرب" وليس "مايكل فليبس العرب"، ويشرفني كعربي ومسلم أمثل الأمة العربية الإسلامية، وأتمسك وأفتخر بهويتي العربية والإسلامية، وكلي شرف أن أكون رياضيًا يرفع راية الأمة العربية في العالم، أما عن السباحين الذين أفضل مشاهدة أدائهم، فأنا مغرم بالسباح الروسي ألكسندر بوبوف، هو كان يمارس سباحة خارقة للعادة، وتكنيك خاص.
* كيف ترى وضع الرياضة بالوطن العربي؟ ومتى نرى دولاً عربية مع الأوائل في جدول الميداليات الأوليمبية والعالمية؟
- دعنا نكون موضوعيين، المنافسة مع البلدان الأوروبية والآسيوية وأمريكا منافسة كبيرة جدًا وصعبة للغاية، فهم متقدمون علينا كبلدان عربية على مستوى البنية التحتية، وعلى مستوى المادي، وعلى المستوى المالي، وفي مستوى الثقافة البشرية للرياضة، وهذا ما يجعلنا متأخرين نوعًا ما عنهم، ولديّ أمل في أن تتحسن مشاركات البلدان العربية في الألعاب الأوليمبية، فيجب أن يركزوا على المواهب الرياضية، وأن يهتموا بالرياضة، فهناك العديد من المواهب في العالم العربي لديها حلم الميدالية الأوليمبية، ويحتاجون للرعاية، ولكن لا الوسط الرياضي ولا الجامعة الرياضية ولا وزارة الرياضة تهتم بهؤلاء الأبطال وهذه المشكلة.
* إذا انتقلنا للحديث في السياسة.. ماذا كان موقفك من الثورة التونسية؟ وهل ترى أنها تسير في المسار الصحيح؟
- فخور جدًا بالمسيرة الديمقراطية التي تشهدها تونس، وفخور بثورات الربيع العربي، وفخور كتونسي برفع الراية التونسية الحرة، وأرى أن المسيرة الديمقراطية في تونس ومصر، تحتاج إلى مزيد من الوقت والتضحيات لكي تصل للنتيجة المأمولة والمرجوة.
* هل تعتقد أن الرياضة علاج لمشكلات العنف والتطرف والإرهاب التي استشرت في المجتمعات العربية مؤخرًا؟
-الرياضة تعطي دروسًا كبرى للبشرية، سواء على مستوى "الفير بلاي" أو اللعب النظيف بدون عنف وتعصب، أو على صعيد حب العمل وحب الآخر، فالرياضة فيها روح الفائز والمهزوم، فالمهزوم يحيي الفائز، ثم يعود من جديد ويقف على ساقيه ليصبح فائزًا، كما أن العقل السليم في الجسم السليم، وبالتالي فالرياضة تنأى بالشباب وتبعد عن كل المشاكل المجتمعية، وتزيل التيارات المتشددة والمتطرفة عن تفكيرهم، فالرياضة تجعلك تطمح في أن تكون مواطنًا مثابرًا ومنتجًا، وكل هذه دروس تعطيها الرياضة
* وماذا عن علاقتك بنظام الرئيس التونسي السابق بن علي الذي كرمك أكثر من مرة على إنجازاتك وبطولاتك؟
- هو كان رئيسًا للدولة وأنا كرياضي متميز في تونس، قام بلافتات لتكريمي وتتويجي كبطل لتونس لا أكثر ولا أقل، ولم يكن لديّ أي علاقات شخصية مع الرئيس التونسي السابق بن علي.
*عبور المانش.. إنجاز يحلم به أي سباح في العالم، خاصة سباحي المسافات الطويلة؟ فهل تفكر في خوض هذا السباق؟
- والله لم لا، "المانش" تحدي تاريخي قام به العديد من السباحين، ولكني أركز الآن على الحلم الأوليمبي أكثر من المانش، وقد أقدم على هذه الخطوة في المستقبل، كعملية تحفيزية ومن أجل المشاركة في إعانة الأطفال في العالم العربي الذين يحتاجون للرعاية، وأيضًا الشباب والمحتاجين، أي ستكون خطوة في مجال العمل الخيري.
* هل يقوم "الملولي" بخطوات في مجال العمل العام لتشجيع الشباب في العالم العربي على ممارسة الرياضة؟
- في الشهر الماضي، تم تأسيس أول أكاديمية للسباحة باسمي في دولة قطر، وتم اختياري كسفير للرياضة المدرسية الإفريقية في دولة قطر، وأنا أرى أن مبادرات من هذا الشكل ستوظف طاقات الأبطال العرب في المكان الصحيح، وستصل بالشباب العربي للمحافل العالمية والبطولات الدولية، كرياضيين متميزين.
*عشت في الولايات المتحدة وتجولت في العديد من البلدان الأوروبية.. فما رأيك في نظرة الغرب للعرب؟
- نظرة الغرب للعرب بطريقة غير لائقة، هي عيب لدى الغرب وليس العرب، نحن كبار وتاريخنا غني عن التعريف، ولا بد أن نكون فخورين بأنفسنا وإنجازاتنا، وأظن أن ثورتيّ تونس ومصر، غيرتا تلك النظرة للمواطن العربي، الذي يسعى للديمقراطية والحرية.
*وماذا عن أحلام أسامة الملولي في الفترة المقبلة؟
والله أكيد أحلم بإنجازات جديدة، وإن شاء الله، ربي يكتب لي فرحات أخرى، فحياة الرياضي لا تدوم للأبد، وأولمبياد البرازيل آخر أولمبياد سأشارك فيها، وأتمنى أن تنتهي بإنجاز جديد، وعندي أحلام بعد ذلك، أن أشارك في إعداد أجيال من الشباب العربي الطموح ليصل للعالمية ويفوز بالأولمبياد.
حاوره الإعلامي: محمد شنح

Hors ligne

#48 12-05-2014 12:03

BenM'radMachouche
Rédacteur
Lieu : petaouchnok
Inscription : 06-11-2009
Messages : 16 544

Re : [Sports Individuels] Athlétisme, Natation, Cyclisme ...

logo.gif

Judo: de l'or pour Fayçal Jaballah

11/05/14 à 18:25
Judo.jpg
Le Tunisien Fayçal Jaballah a remporté la médaille d'or dans la catégorie des +100 kg du Grand Chelem de Bakou (Azerbaidjan) de judo, en battant en finale le Russe Anton Krivobokov grâce à un ippon décisif.

De son coté, la Tunisien Nihel Cheikhrouhou a obtenu la médaille d'argent des +78 kg après sa défaite en finale devant la Sud-coréenne Kim Eunkyeong par shido (manque de combativité).

Le Grand Chelem de Bakou est une compétition dont les points attribués compteront pour la qualification aux Jeux Olympiques de Rio de Janeiro en 2016.

Hors ligne

#49 04-08-2014 13:07

MOLAJILI
Super Fan
Inscription : 26-02-2014
Messages : 2 020

Re : [Sports Individuels] Athlétisme, Natation, Cyclisme ...

المصارع اوكرام ل : الإتحاد التونسي دفعني للعب باسم المغرب
حصل المصارع  الدولي  التونسي زياد ايت اوكرام (26 عاما)  مؤخرا على جواز سفر مغربي وعلى بطاقة تحقيق هوية مغربية، ليصبح على ذمة المنتخب المغربي للمصارعة.
ويعتبر  زياد ايت اوكرام  من ابرز المصارعين في تونس فهو  حاصل على بطولة افريقيا 8 مرات وعلى البطولة العربية 3 مرات، كما فاز بالعديد من الدورات الدولية وهو مؤهل للحصول على ميدالية اولمبية خلال دورات الالعاب القادمة .
موقع "" اتصل بزياد أيت اوكرام  وسأله عن سبب قراره بالتحول الى المغرب واللعب تحت رايتها فقال :" في تونس لا يعرفون قيمتي والاتحاد التونسي للعبة سلّط علي عقوبة قاسية لا استحقها  بسبب تفاعلي في احدى المباريات في  بطولة  تونس ونزول  جماهير فريقي  الترجي الرياضي التونسي إلى البساط  للاحتفال معي بالفوز، وصراحة هذه العقوبة هي  التي "افاضت الكأس" خصوصا وان تقرير التحكيم يومها لم يشر إلى أي شيء أو أي خطأ قمت به  ،في ذلك الحين اتخذت قرار اللعب تحت الراية المغربية  وقد حصلت على الوثائق الرسمية التي تسمح لي بذلك".
وحول اختياره للمغرب بالذات قال اوكرام: "أمي وأبي مغربيان وانا ولدت في تونس ونشات في تونس ولعبت تحت الوان تونس وأهديت المصارعة التونسية العديد من الألقاب القارية والعربية ولكن بسبب المسؤولين في الاتحاد التونسي وجدت نفسي مجبرا علي اختيار وجهة أخرى استطيع ان اجد فيها راحتي واحقق حلمي الأولمبي فاخترت المغرب بلد والديّ " .
وعن طموحاته المستقبلية قال اوكرام: "انا متواجد حاليا في المغرب وبدات التدريب مع المنتخب المغربي، وصراحة أقول انني وجدت ظروفا طيبة للغاية، وكل همي الآن هو أن أشرف الراية المغربية واهدي المصارعة المغربية ميدالية اولمبية.. واود ان أشير إلى ان وزير الرياضة المغربي استقبلني في مكتبه وقد سعدت كثيرا بهذا الاستقبال الذي من شانه ان يعطيني دفعا كبيرا للتألق"

Hors ligne

#50 28-08-2014 22:36

MOLAJILI
Super Fan
Inscription : 26-02-2014
Messages : 2 020

Re : [Sports Individuels] Athlétisme, Natation, Cyclisme ...

Meeting de Zürich : Habiba Ghribi remporte le 3000 steeple
   
Rédigé par Tunisie Foot le Jeudi 28 Août 2014

L'athlète tunisienne Habiba Ghribi a remporté ce soir l'épreuve des 3000 steeple au meeting de Zürich.

La tunisienne s'est imposée lors du meeting Ligue de Diamant en 9 minutes, 15 secondes et 23 centièmes.

Habiba Ghribi a devancé dans cette course les deux éthiopiennes Hiwot Ayalew et Sofia Assefa.

Hors ligne

Pied de page des forums