Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 08-06-2011 21:29

Nizar
Administrateur
Lieu : Tunisia
Inscription : 06-01-2003
Messages : 6 159

Football mondial : discussions générales

Une grande page du football contemporain s'est tourné hier: Le grand Ronaldo, "il maggo" a tiré sa réverrence... sad

Brésil: Ronaldo met un terme à sa carrière

photo_1307515346364-3-2diaporama480x320.jpg
Ronaldo salue ses fans à l'issue de son dernier match amical Brésil-Roumanie, le 7 juin 2011 à Sao Paulo. (Photo Nelson Almeida/AFP)

Le Brésilien Ronaldo, 34 ans, a mis un terme à sa carrière professionnelle en disputant mardi à Sao Paulo un dernier match amical avec le Brésil contre la Roumanie, remporté par la Seleçao (1-0).
Ronaldo a joué les 15 dernières minutes de la première mi-temps sans marquer malgré trois occasions au cours du match.

photo_1307515550189-3-2diaporama333x500.jpg
Ronaldo joue son dernier match amical Brésil-Roumanie, le 7 juin 2011 à Sao Paulo. (Photo Jefferson Bernardes/AFP)

"J'ai eu trois occasions d'inscrire un but et je n'ai pas réussi à marquer, ce qui aurait été une petite offrande en retour à tout ce que vous m'avez donné", a déclaré avec émotion le joueur en remerciant le public après sa prestation.
Le joueur a salué le public en effectuant un tour de terrain. Il a été chaudement ovationné par les 30.000 spectateurs debout du stade Pacaembu, qui avaient bravé le froid et la pluie pour voir une dernière fois leur idole qui a pris du poids et manquait à l'évidence de compétition.
Le but du match a été inscrit dès la 21e minute par Fred sur une passe du jeune prodige Neymar en qui Ronaldo voit son possible successeur.
Ronaldo, double champion du monde avec le Brésil (1994 et 2002), avait annoncé à la mi-février sa retraite anticipée, en raison de problèmes physiques, et révélé qu'il souffrait depuis des années d'hypothyroïdie.

photo_1307524343749-3-2diaporama480x440.jpg
Fiche biographique de Ronaldo, ses clubs, son palmarès (Photo /AFP)

Il avait entamé sa carrière professionnelle à l'âge de 17 ans avec le Cruzeiro de Belo Horizonte, d'où il a été transféré en 1994 au PSV Eindhoven (Pays-Bas). Après trois saisons sur les terrains néerlandais, il rejoint le prestigieux FC Barcelone entre 1996 et 1997, puis l'Inter de Milan (1997-2002) où une grave blessure au genou en 2000 le tient éloigné des pelouses durant huit mois.
Il a été ensuite l'objet d'un des plus importants transferts de l'histoire du football, en signant un contrat avec le Real Madrid pour jouer avec d'autres stars du ballon rond comme le Britannique David Beckham et le Français Zinedine Zidane.
Sous le maillot galactique (2002/2007), il remporte la Coupe Intercontinentale (2002) et deux titres de champion d'Espagne.
Ronaldo fut désigné Ballon d'or européen à deux reprises (1997, 2002) et meilleur joueur FIFA trois fois (1996, 1997, 2002).
Il défendit ensuite sans vraiment briller les couleurs de l'AC Milan durant deux saisons. En 2008, la rupture d'un ligament du genou gauche mis fin à sa carrière en Europe. Après 18 mois d'inactivité, il regagna le Brésil pour jouer pour le club des Corinthians.
Sous les couleurs nationales, Ronaldo a disputé 97 matches, marqué 62 fois et remporté, en autres, deux titres mondiaux (1994 et 2002).

L'Internaute

Hors ligne

#2 19-06-2011 12:35

anis taraji 1919
Membre
Lieu : Bruxelles
Inscription : 31-12-2008
Messages : 9 486

Re : Football mondial : discussions générales

River Plate en barrage

Défait contre Lanus à domicile, River Plate doit jouer un barrage contre Belgrano, 4e de la D2, pour sauver sa place parmi l'élite. AFP

Ps : incroyable l ' un des plus grands Clubs Argentins va jouer un match de barrage pour ne pas descendre en 2 éme division................ big_smile

Hors ligne

#3 20-06-2011 13:45

Gianni
Super Fan
Lieu : Tunis
Inscription : 20-05-2009
Messages : 2 369

Re : Football mondial : discussions générales

je pense que RONALDO a remporté une seule fois la coupe du monde en 2002.

Hors ligne

#4 20-06-2011 14:36

Gianni
Super Fan
Lieu : Tunis
Inscription : 20-05-2009
Messages : 2 369

Re : Football mondial : discussions générales

oh mon Dieu combien je déteste ce club de river plate (biancorosso)

Hors ligne

#5 20-06-2011 14:37

Gianni
Super Fan
Lieu : Tunis
Inscription : 20-05-2009
Messages : 2 369

Re : Football mondial : discussions générales

je souhaite de tout mon coeur que ce club relègue en division 2.

Hors ligne

#6 20-06-2011 17:30

Tex
Rédacteur
Lieu : Tunis
Inscription : 04-12-2009
Messages : 3 140

Re : Football mondial : discussions générales

anis taraji 1919 a écrit :

River Plate en barrage

Défait contre Lanus à domicile, River Plate doit jouer un barrage contre Belgrano, 4e de la D2, pour sauver sa place parmi l'élite. AFP

Ps : incroyable l ' un des plus grands Clubs Argentins va jouer un match de barrage pour ne pas descendre en 2 éme division................ big_smile

il est en crise de résultats depuis 2 saisons déjà. L 'an dernier , il a échappé à la rélégation de justesse ! meme boca juniors est en difficulté ces dernières saisons.

Hors ligne

#7 23-06-2011 04:06

montana-89
TarajjiManiaque
Inscription : 15-10-2010
Messages : 4 106

Re : Football mondial : discussions générales


إنتهاء المباراة

سانتوس 2×1 بينيارول

نيمار، دانيلو لسانتوس
دورفال بالخطأ في مرماه لبينيارول

سانتوس يفوز بكوبا ليبيرتادوريس و يتأهل لكأس العالم للأندية في ديسيمبر باليابان

Hors ligne

#8 23-06-2011 08:57

ESTfan
Administrateur
Lieu : Tunisie
Inscription : 25-08-2008
Messages : 44 761
Site Web

Re : Football mondial : discussions générales

River Plate perd l'aller
(AFP) Jeudi 23 juin 2011

Le géant du football argentin River Plate a perdu (2-0) mercredi le match aller de son barrage contre Belgrano, équipe de deuxième division, et devra gagner largement au retour dimanche à domicile pour éviter la première relégation de son histoire.

Le club de Buenos Aires est le seul, avec son grand rival Boca Juniors et Independiente, à ne jamais avoir quitté l'élite depuis l'avènement du professionnalisme en 1931.

Après le deuxième but de l'équipe de la province de Cordoba (centre), signé Pereyra (49), le match a été interrompu 20 minutes en raison de l'invasion du terrain par des supporters de River, qui ont déchiré le grillage de protection.

L'un d'entre eux, le visage couvert, a même pris à parti le défenseur paraguayen de River, Adalberto Roman, auteur d'une main à l'origine du pénalty qui a permis à Belgrano d'ouvrir le score par Mansanelli (25), avant de retourner en tribune.

River Plate a remporté 33 titres nationaux sous l'ère professionnelle et cinq internationaux, dont deux Copa Libertadores (1986, 1996), l'équivalent latino-américain de la Ligue des Champions.

Hors ligne

#9 23-06-2011 09:22

Tex
Rédacteur
Lieu : Tunis
Inscription : 04-12-2009
Messages : 3 140

Re : Football mondial : discussions générales

ce sont les supporters de boca juniors qui doivent jubiler . leur ennemi historique a déjà un pied en d.2.

Hors ligne

#10 23-06-2011 12:51

Gianni
Super Fan
Lieu : Tunis
Inscription : 20-05-2009
Messages : 2 369

Re : Football mondial : discussions générales

je n'aime pas ce club de River depuis mon jeune âge à lépoque de PASSARELLA, je suis du côté de la BOCA.

Hors ligne

#11 23-06-2011 14:50

Dady1919
Fan
Inscription : 03-10-2010
Messages : 400

Re : Football mondial : discussions générales

en plus river joue en rouge et blanc....
alors que boca est le club du pibe de oro, j'ai nommé diego armando maradona
alors ya pas foto

Hors ligne

#12 23-06-2011 16:30

Gianni
Super Fan
Lieu : Tunis
Inscription : 20-05-2009
Messages : 2 369

Re : Football mondial : discussions générales

Oui, nous partageons la même idée: detester le rouge et blanc , couleurs préférées des frères clubistes

Hors ligne

#13 23-06-2011 17:21

BenM'radMachouche
Rédacteur
Lieu : petaouchnok
Inscription : 06-11-2009
Messages : 16 544

Re : Football mondial : discussions générales

River c'est le Chelsea de Buenos Aires, club de la haute !!! Lors que Boca est le club du peuple à l'image de la Dawla et contrairement à des clubs tels que l'astre éclipsé du Littoral, club du pays de Zaba et de sa clique !!! Il reste à faire la révolution copernicienne dans le football tunisien afin de définir qui est représente le mieux l'état d'esprit de l'après le régime de la honte, l'ère de la magouille, des étangs troubles du Littoral et des coups bas !!!

Hors ligne

#14 24-06-2011 21:36

BenM'radMachouche
Rédacteur
Lieu : petaouchnok
Inscription : 06-11-2009
Messages : 16 544

Re : Football mondial : discussions générales

Foot - Disparition - Tomislav Ivic est décédé

33473.gif
L'ancien entraîneur croate Tomislav Ivic est décédé vendredi à Split à la suite de problèmes cardiaques, rapporte vendredi la presse locale. L'homme, qui avait entraîné notamment le Paris-SG (1988) et Marseille (1991 et 2001) était âgé de 77 ans.
est né le 30 juin 1933 à Split.

Joueur de football modeste, c'est surtout au cours de sa carrière d'entraîneur qu'il aligna ses succès. Partisan d'un réalisme à outrance et d'un jeu basé sur le pressing, il a connu ses heures de gloire dans les années '70 et '80, comme en témoigne son parcours.

1973-1976 Hadjuk Split (champion en 75 et 76, vainqueur de la Coupe en 74, 75 et 76)
1976-1978 Ajax Amsterdam (champion)
1978-1980 Hadjuk Split (champion en 1979)
1980-1983 RSC Anderlecht (champion en 1981)
1983-1984 Hadjuk Split
1984-1985 Galatasaray (vainqueur de la coupe)
Juil 1985-Août 1985 Dynamo Zagreb
1985-1986 Avellino
1986-1987 Panathinaikos
1987-1988 FC Porto (vainqueur de la Coupe Intercontinentale et de la SuperCoupe d'Europe en 1987 et champion et vainqueur de la Coupe en 1988, avec Luciano D'Onofrio comme dirigeant)
1988-1990 Paris-SG
1990-1991 Atletico Madrid (vainqueur de la Coupe d'Espagne)
Juillet 1991-Octobre 1991 Olympique Marseille
1992-1993 Benfica Lisbonne
1993-1994 FC Porto
1994-1995 Equipe nationale de Croatie puis Croatia Zagreb.
1995-1997 Emirats arabes unis
1997-mai 1998 Pizouri Teheran (entraîneur) puis Iran (sélectionneur)
Juin 1998-Déc 2000 Standard de Liège (Entraineur, directeur technique et à nouveau entraîneur)   
Avril 2001-décembre 2001 Olympique Marseille (Entraîneur)
Juillet 2002- Novembre 2004 Al-Ittihad (Arabie Saoudite)
Juillet 2006 nommé responsable technique de l'Académie Robert Louis-Dreyfus du Standard.
lequipe.fr

Hors ligne

#15 24-06-2011 23:08

Tex
Rédacteur
Lieu : Tunis
Inscription : 04-12-2009
Messages : 3 140

Re : Football mondial : discussions générales

en 1988, ivic dirigeait le psg de susic. champion d 'automne , le club parisien fit ne tournée en tunisie ou il a affronta le ca 2/0 , l' ess 2/0 aprés avoir été ridiculisé le temps d' une mi temps 0/2 par............................... l ' EST  de piechenzieck qui comptait dans sses rangs une pleiade de stars ( ben yahia , tarek , abid etc..).
le score final fut 2/2 .
le jeu que préconisait ivic était  attentiste et  tournait parfois à l 'ennui . il a meme entrainé l 'iran lors des 3 matches de coupe du monde avec une victoire historique à la clé contre les usa 2/1 .

Hors ligne

#16 27-06-2011 11:41

BenM'radMachouche
Rédacteur
Lieu : petaouchnok
Inscription : 06-11-2009
Messages : 16 544

Re : Football mondial : discussions générales

RIVER PLATE, UN GÉANT EN ENFER.

Incapable de battre le voisin de Belgrano lors du barrage de relégation, River Plate descend en D2 argentine pour la première fois de son histoire. C'est un géant aux 33 titres de champion et aux deux Libertadores qui se retrouve en enfer.
1/10
26-juin-2011-un-dimanche-apres-midi-effroyable-pour-river-l-.jpg
26 juin 2011, un dimanche après-midi effroyable pour River. L'équipe de Buenos Aires descend en D2 après avoir échoué en barrage contre Belgrano. Pavone, au premier plan, a manqué le penalty de l'espoir.(REUT)

El 3a9ba lil Nadi Zantour qui porte les mêmes couleurs incha'Allah !!! Ce serait si bien un derby avec ....Amal Bouchamma !!! Mdrrrrrrrrrrrr..

Dernière modification par BenM'radMachouche (27-06-2011 11:42)

Hors ligne

#17 27-06-2011 16:54

estsanspit
TarajjiManiaque
Lieu : Tunis
Inscription : 09-06-2008
Messages : 2 898

Re : Football mondial : discussions générales

Amine ya BMM!!!

Hors ligne

#18 27-06-2011 23:29

BenM'radMachouche
Rédacteur
Lieu : petaouchnok
Inscription : 06-11-2009
Messages : 16 544

Re : Football mondial : discussions générales

Argentine. Scènes de violence après la descente du mythique River Plate

http://www.youtube.com/watch?v=u9fCmAin … r_embedded
http://www.youtube.com/watch?v=eMk5AYi9 … re=related

Hors ligne

#19 28-06-2011 16:23

Gianni
Super Fan
Lieu : Tunis
Inscription : 20-05-2009
Messages : 2 369

Re : Football mondial : discussions générales

Oh mon Dieu combien je déteste ce club comme tous les rouges et blans jbouras du temsah erriadhi

Hors ligne

#20 28-06-2011 16:26

Gianni
Super Fan
Lieu : Tunis
Inscription : 20-05-2009
Messages : 2 369

Re : Football mondial : discussions générales

une petite correction, en 1988, le PSG abattu l'ESS par 3 buts à 1.

Hors ligne

#21 30-06-2011 16:44

BenM'radMachouche
Rédacteur
Lieu : petaouchnok
Inscription : 06-11-2009
Messages : 16 544

Re : Football mondial : discussions générales

Coupe du Monde U17- Le pas léger des Eléphanteaux

735595-8728131-317-238.jpg
Jeu léché et avant-centre irrésistible : la Côte d'Ivoire est la sensation du Mondial des moins de 17 ans. Souleymane Coulibaly, 16 ans, 8 buts en trois matches, sera le danger numéro un pour la France jeudi soir en 8es de finale. Reportage au Mexique.

Guadalajara attendait le Brésil, il a eu la Côte d'Ivoire. Heureuse hôte de la Seleçao lors des Coupe du Monde 70 et 86, la deuxième ville du Mexique a conservé un souvenir enchanté de Pélé, Socrates, et consorts. C'est impatientes de prendre leur dose de football samba que 25 000 personnes avaient fait le déplacement dimanche pour le choc du groupe F entre la Seleçaozinha et les Eléphanteaux ... Sauf que depuis 1986, le football a évolué, et le Brésil avec. Même ses plus jeunes représentants se sont convertis au culte de la discipline et de la réduction des risques. En face, la Côte d'Ivoire dansait. Pas un joueur réticent à demander la ballon, un jeu déroulé à terre, des passements de jambes et crochets à foison, parfois réalisés en marchant, et toujours avec grâce. Le stade Omnilife en tira sa propre conclusion : le Brésil jouait en orange. Il finit par huer la Seleçaozinha et acclamer les protégés d'Alain Gouaméné, malgré l'égalisation de dernière minute des auriverde (score final, 3-3).

Séduisante, la Côte d'Ivoire doit cependant son salut à un seul jeune homme : Souleymane Coulibaly, 16 ans. Dimanche, il a inscrit un triplé face au Brésil. Une performance parachevée d'un spectaculaire retourné acrobatique. Depuis son arrivée au Mexique, Coulibaly monopolise la réussite : l'attaquant intégré au centre de formation de Sienne a tout simplement inscrit la totalité des huit buts à l'actif des siens. Une performance qui a même conduit le journal As à évoquer un intérêt du Real Madrid. Il y a deux mois, le jeune homme n'avait jamais revêtu le maillot orange. Coulibaly fait partie du contingent européen appelé par Gouaméné pour renforcer un groupe qui avait échoué en demi-finale de la CAN, en décembre dernier. Devant l'explosion de sa star naissante, le sélectionneur a tenté de refroidir l'enthousiasme des journalistes : "Faut faire attention, c'est un gamin, un jeune qui vient des bidonvilles, et si mon équipe ne marche pas, lui non plus." Avant d'ajouter : "Enfin, c'est vrai qu'il a fait des différences tout seul aujourd'hui."

Des jeunes traumatisés par la guerre

Avant de s'amuser dans la défense brésilienne, Souleymane Coulibaly avait dynamité le Danemark d'un quadruplé. Invité à la conférence de presse, le buteur n'exhiba aucun enthousiasme et parla du ton d'un homme revenant de l'enfer. Coulibaly avait un message à envoyer au pays : "Je souhaite une paix infinie pour la Côte d'Ivoire. Que cette crise ne se répète plus." Comme tous les Eléphanteaux, l'avant-centre a été touché par la guerre qui a déchiré son pays. Dans le conflit, certains jeunes membres de la sélection ont perdu des proches. S'entraîner s'était même transformé en activité périlleuse pour les protégés d'Alain Gouaméné : "La préparation à la CAN a été difficile, témoigne le milieu relayeur, Victorien Angban, quatorze ans et demi et benjamin de la sélection. On ne pouvait plus sortir de l'hôtel de concentration, dehors on entendait les tirs."

Les Éléphanteaux, ce sont les autres qui en parlent le mieux. Le sélectionneur du Danemark n'a pu modérer son enthousiasme au soir d'une cinglante défaite (2-4) : "La Côte d'Ivoire est incroyable, si elle continue comme ça, elle gagnera la Coupe du monde. Ses joueurs sont juste si bons, on n'a rien pu faire." Ceux qui aspirent à imiter Drogba, Yaya Touré ou Zokora, avaient pourtant débuté leur Mondial sur un faux pas, avec une défaite face à l'Australie (1-2). "On n'est pas au même niveau que les autres, nous on apprend à jouer ensemble", martèle Gouaméné, conscient d'une certaine faiblesse tactique de son ensemble. Pour le sélectionneur brésilien, Emerson Avila, le jeune porte-drapeau d'un pays fragilement réconcilié n'en reste pas moins un candidat au titre : "On vient de disputer une finale avant la lettre, je tiens vraiment à féliciter la Côte d'Ivoire." Mais les Eléphanteaux, surprise de ce premier tour, sont désormais attendus, et les Bleuets ont sans doute minutieusement étudié leur adversaire pour briser sa réjouissante marche.

Eurosport - Thomas GOUBIN, au Mexique, correspondance spéciale

Dernière modification par BenM'radMachouche (30-06-2011 16:46)

Hors ligne

#22 30-06-2011 16:53

BenM'radMachouche
Rédacteur
Lieu : petaouchnok
Inscription : 06-11-2009
Messages : 16 544

Re : Football mondial : discussions générales

Coulibaly a tout d'un grand

souleymane-coulibaly-a-pris-de-l-importance-a-sienne-son-clu.jpg
Huit buts en trois matches, tel est le bilan de Souleymane Coulibaly, la nouvelle perle du football ivoirien, après les trois matches de poule du Mondial des moins de 17 ans. Si tout sourit aujourd'hui au natif de Gounioubé, petit village à 20 kilomètres d'Abidjan, ça n'a pas toujours été le cas. Il connaît en effet les malheurs de la guerre civile ivoirienne entre 2002 et 2007. Son quotidien est alors rythmé par la faim et le bruit des armes. Parti rejoindre son père en Italie en 2009, l'Eléphanteau est ensuite repéré par les recruteurs de Sienne, qui lui font signer son premier contrat début 2011. S'il a échappé à la nouvelle crise qui frappe son pays natal depuis le début de l'année, Souleymane Coulibaly n'en oublie pas pour autant ses racines. «Que la guerre se termine au plus vite. Que tout le monde travaille dans ce sens», espère-t-il ainsi sur le site de la FIFA.
SOULEYMANE COULIBALY APPARAÎT DÉJÀ COMME UN JOUEUR COMPLET. IL A, EN TROIS MATCHES, MARQUÉ DANS TOUTES LES POSITIONS POSSIBLES, SAUF DE LA TÊTE.
Sur la pelouse, l'Ivoirien donne des sueurs froides à toutes les défenses. «Le numéro 19 a été extraordinaire, pas seulement aujourd'hui, mais dans chaque match de la Côte d'Ivoire jusqu'ici», affirmait, admiratif, le sélectionneur du Brésil après le match nul (3-3) entre les deux équipes dimanche dernier. Auteur des trois buts de son équipe, Coulibaly avait alors fait étalage de son talent en inscrivant l'un de ses buts sur un retourné acrobatique. C'est justement cette panoplie qui impressionne. A 17 ans, Souleymane Coulibaly apparaît déjà comme un joueur complet. Il a, en trois matches, marqué dans toutes les positions possibles, sauf de la tête. Jusqu'ici, il est incontestablement la star de ce Mondial des moins de 17 ans.
Le Real Madrid le courtise
Forcément, les convoitises sont déjà attisées. Le Real Madrid a en effet déjà manifesté son intérêt pour celui que l'on compare, déjà, à Didier Drogba. «Le Real est intéressé mais nous ne souhaitons pas le perdre», a indiqué le président de Sienne, Giorgio Perinetti. Problème : le contrat de Coulibaly, «qui ne se pensait pas aussi fort», comme il l'a avoué modestement à So Foot, est loin d'être un pont d'or. «Quand il rentrera du Mondial, nous lui ferons signer un nouveau contrat parce qu'il pourrait partir à Madrid presque gratuitement», a expliqué son président. La défense française est prévenue : Coulibaly l'Eléphanteau a déjà tout d'un grand.
Benjamin SAILLARD lequipe.fr

Hors ligne

#23 02-07-2011 18:09

BenM'radMachouche
Rédacteur
Lieu : petaouchnok
Inscription : 06-11-2009
Messages : 16 544

Re : Football mondial : discussions générales

Quatre Mexicains encore soupçonnés de dopage

Quatre internationaux mexicains, dont les noms n'ont pas été dévoilés, présentent des traces de clembutérol, après leurs cinq coéquipiers déjà soupçonnés de dopage, a annoncé vendredi à Mexico Jiri Dvorak, directeur médical de la Fifa. «Cinq joueurs ont présenté une concentration de clembutérol relativement élevée, et il y en a quatre autres avec des traces de cette même substance», a précisé M. Dvorak sur la chaîne de télévision Televisa.
Cinq joueurs, dont le gardien Guillermo Ochoa, avaient été exclus d'El Tri le mois dernier lors de la Gold Cup après avoir été contrôlés positifs au clenbutérol. Précisant qu'il y avait «de la viande contaminée avec cette substance», le médecin de l'instance internationale a précisé: «Il m'est difficile d'imaginer que pratiquement toute une équipe d'un pays développé comme le Mexique commette cette faute». (Avec AFP - Photo Presse-Sports)
francefootball.fr

Hors ligne

#24 08-07-2011 12:07

BenM'radMachouche
Rédacteur
Lieu : petaouchnok
Inscription : 06-11-2009
Messages : 16 544

Re : Football mondial : discussions générales

Foot - CM - 17 ans - L'Uruguay en finale

L'Uruguay s'est qualifié pour la finale du Mondial des moins de 17 ans après sa vcitoire sur le Brésil (3-0) en demi-finale, ce jeudi à Guadalajara. Les buts ont été inscrits par Alvarez (20e sp), San Martin (72e) et Mendez (90e+5). Les Uruguayens affronteront le vainqueur de l'autre demi-finale opposant l'Allemagne et le Mexique. La finale aura lieu lundi.
lequipe.fr

Hors ligne

#25 08-07-2011 16:03

bravor
Fan
Lieu : Tunis
Inscription : 10-12-2009
Messages : 852

Re : Football mondial : discussions générales

BenM'radMachouche a écrit :
Foot - CM - 17 ans - L'Uruguay en finale

L'Uruguay s'est qualifié pour la finale du Mondial des moins de 17 ans après sa vcitoire sur le Brésil (3-0) en demi-finale, ce jeudi à Guadalajara. Les buts ont été inscrits par Alvarez (20e sp), San Martin (72e) et Mendez (90e+5). Les Uruguayens affronteront le vainqueur de l'autre demi-finale opposant l'Allemagne et le Mexique. La finale aura lieu lundi.
lequipe.fr


L'Uruguay et le Mexique, c'est une surprise pour moi, je m'attendais à une finale Brésil-Allemagne. Mais bon, c'est ça le charme de football.

Hors ligne

Pied de page des forums