CM 2014

Les grands noms entrent en lice


Le début de la phase de groupes des qualifications africaines pour la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™ marque l'entrée en lice des grands noms du continent. Les 20 rencontres au programme du week-end promettent d'ores et déjà quelques oppositions passionnantes. Au cours des 15 mois à venir, les 40 sélections réparties en dix groupes de quatre se battront pour tenter d'obtenir l'un des dix billets pour le tour suivant.   

FIFA.com revient sur le programme de la première journée de la phase de groupes des qualifications africaines pour Brésil 2014™

L'affiche

Cameroun - RD Congo, 2 juin, Stade Omnisports Ahmadou-Ahidjo, Yaoundé, 15h30 (heure locale)

Avec six qualifications pour la phase finale sur les 30 dernières années, les Lions Indomptables restent une valeur sûre du football africain. Pourtant, la présence de la RD Congo, de la Libye et du Togo dans le Groupe I n'a rien de rassurant. Le Cameroun devra également composer avec la longue suspension de son capitaine emblématique, Samuel Eto'o. Enfin, les Camerounais restent sur un échec cuisant dans les qualifications pour la dernière Coupe d'Afrique des Nations de la CAF. À la tête d'un groupe rajeuni, le sélectionneur Denis Lavagne n'a concédé qu'une seule défaite en six matches. Les deux pays se sont déjà croisés à trois reprises en qualifications et, pour l'heure, le bilan est parfaitement équilibré. Organisée dans le cadre des préliminaires du Championnat d'Afrique des Nations de la CAF il y a moins de deux ans, la dernière confrontation s'était soldée par un nul 1:1. Depuis, les Léopards ont rappelé à leur tête une vieille connaissance, en la personne de Claude Le Roy.

Les autres matches

Plusieurs techniciens feront leurs débuts ce mois-ci sur le banc. L'ancien international français Sabri Lamouchi a été propulsé à la tête de la Côte d'Ivoire alors que les Éléphants se préparent à affronter la Tanzanie pour le compte du Groupe C. La semaine prochaine, les finalistes malheureux de la dernière Coupe d'Afrique des Nations de la CAF se rendront à Marrakech pour y défier le Maroc. De leur côté, les Lions de l'Atlas débuteront leur parcours par un périlleux déplacement en Gambie. Les Ivoiriens espèrent devenir la quatrième sélection africaine à se qualifier pour l'épreuve suprême trois fois de suite. Le Ghana partage le même objectif mais devra se méfier de tout excès de confiance à l'heure d'accueillir le Lesotho, en ouverture du Groupe D. L'autre affiche de cette section verra la Zambie se déplacer au Soudan. La semaine suivante, les nouveaux champions d'Afrique donneront la réplique aux Black Stars. Emmenée par l'ancien international Sami Trabelsi, la Tunisie espère lancer sa campagne dans le Groupe B par un succès à domicile face à la Guinée équatoriale. 

Habitué des joutes internationales, l'Américain Bob Bradley s'apprête à disputer son premier match de qualification pour l'épreuve reine aux commandes de l'Egypte. Vendredi 1er juin, les Pharaons affronteront le Mozambique dans le Groupe G. Les Égyptiens n'ont plus atteint la phase finale de la Coupe du Monde de la FIFA™ depuis 1990, ce qui ne les a pas empêchés de remporter la CAN à quatre reprises depuis. Une semaine plus tard, les Pharaons passeront un nouveau test face à la Guinée, à Conakry. Le Syli national entamera quant à lui son parcours au Zimbabwe. La pression est encore plus forte du côté du Nigeria et du Sénégal, attendus au tournant après leurs récents déboires. Les Super Eagles de Stephen Keshi auront à cœur de revenir de Namibie avec un résultat positif afin de prendre d'entrée le contrôle d'un Groupe F, au sein duquel évolueront également le Malawi et le Kenya. Le sélectionneur intérimaire du Sénégal Joseph Koto défiera pour sa part le Liberia lors de la première journée du Groupe J. Les Lone Stars se rendront à Dakar eux aussi avec un nouvel entraîneur à leur tête, Kaetu Smith. Bien décidés à mener la vie dure aux Lions de la Téranga, l'Angola et l'Ouganda croiseront le fer dimanche à Luanda.   

Demi-finaliste de la dernière CAN, le Mali devra négocier un déplacement compliqué au Bénin. Le favori du Groupe H reste cependant l'Algérie, qui recevra le Rwanda samedi 2 juin. Les Aigles et les Écureuils entament un nouveau cycle sous la conduite de deux nouveaux sélectionneurs, Amadou Pathé Diallo et Manuel Amoros. Enfin, le Groupe E s'annonce comme l'un des plus équilibrés. Le Niger accueillera le Gabon dans sa forteresse de Niamey, tandis que le Congo tentera de prendre des points sur la pelouse du Burkina Faso.

Le saviez-vous ?

Ce dimanche 3 juin, l'Afrique du Sud entame son parcours dans le Groupe A contre l'Éthiopie, à Rustenburg. Les Bafana Bafana n'ont plus gagné en match officiel depuis neuf mois. Au sein d'une poule qui comprend également le Botswana et la République centrafricaine, les Sud-Africains n'auront pas le droit à l'erreur. 

Le joueur

En plus d'avoir hérité d'un groupe relevé, le Ghana doit gérer le départ d'Asamoah Gyan et de nombreuses absences. Sulley Muntari pourrait en profiter pour revenir au premier plan, après avoir sauvé sa carrière à l'AC Milan. Le milieu de terrain, qui compte sept matches de Coupe du Monde de la FIFA™ à son actif, portera le brassard de capitaine.

Entendu…

"Le Bénin n'a jamais battu le Mali mais il y a une première à tout." - Manuel Amoros, sélectionneur du Bénin

Le programme

1er juin
Ghana - Lesotho
Egypte - Mozambique

2 juin
République centrafricaine - Botswana   
Cameroun - RD Congo       
Kenya - Malawi           
Sierra Leone - Cap-Vert       
Gambie - Maroc       
Côte d'Ivoire - Tanzanie           
Tunisie - Guinée équatoriale
Burkina Faso - Congo 
Sénégal - Liberia         
Soudan - Zambie           
Algérie - Rwanda

3 juin
Afrique du Sud - Éthiopie
Zimbabwe - Guinée     
Togo - Libye   
Niger - Gabon
Nigeria - Namibie         
Bénin - Mali     
Angola - Ouganda