LC 2012

Dynamos - Espérance pourrait être délocalisé


Le National Sports Stadium pourrait accueillir le match retour Dynamos - Espérance. (Photo : New Zimbabwe)
Le National Sports Stadium pourrait accueillir le match retour Dynamos - Espérance. (Photo : New Zimbabwe)

E-S-Tunis.com apprend, de source médiatique zimbabwéenne, que le match retour des huitièmes de finale de la CAF Champions League 2012, Dynamos FC - Espérance ST, pourrait être délocalisé pour être disputé au National Sports Stadium au lieu du Rufaro Stadium et ce pour des raisons purement sécuritaires.

La fédération zimbabwéenne de football, ZIFA, a en effet exprimé ses craintes et inquiétudes quant aux conditions sécuritaires après les difficultés rencontrées et les problèmes causés par les foules qui ont pris d'assaut le stade lors du match retour du tour précédent (1/16èmes) face à Liga Muçulmana. Le stade municipal était plein à craquer ce jour là. A l'intérieur du stade, des fans ont pris place dans des zones non désignées, alors qu'à l'extérieur, des longues files de fans se bousculaient pour enfin avoir accès au stade après le début de la rencontre, rapporte un journal de la place.

Le quotidien précise que les policiers et agents de sécurité ont évité, de justesse, une ruée mortelle lorsque les portes ont été ouvertes pour une entrée gratuite à 10 minutes de la fin de ladite rencontre.

Le stade Rufaro qui a abrité la rencontre des seizièmes. (Photo : New Zimbabwe)

"C'est inquiétant," s'est empressé de commenter Jonathan Mashingaidze, directeur exécutif de la Zifa, "la CAF est intransigeante quand it s'agit de sécurité et, en tant que Zifa, nous partageons ses préoccupations. Heureusement, aucune vie n'a été perdue le dimanche (ndlr. jour du match), mais c'est très inquiétant" 

La Zifa a mis en place une équipe de sécurité pour évaluer la situation et prendre les mesures idoines. Et Mashingaidze de clarifier : "Une équipe de sécurité Zifa, dirigé par l'ancien arbitre Brighton Mudzamiri, évaluera le stade la semaine prochaine (ndlr. cette semaine) avant de ne décider de continuer ou non à utiliser ce stade pour les matchs internationaux dans le futur. Nous devons d'être prêts pour le match retour de Dynamos face à l'Espérance le mois prochain et ne pas oublier qu'en juin notre équipe nationale jouera elle aussi face au Burundi dans un match des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations".

Le quotidien zimbabwéen estime que le déplacement du match serait un coup dur et pour le Dynamos et pour l'équipe nationale du Zimbabwé habitués à jouer au stade Rufaro lors de leurs participations aux compétitions internationales. Le Rufaro présente l'avantage d'être plus petit avec notamment les supporters beaucoup plus proches du rectangle vert et des joueurs qu'au Stade National. Une situation qui génère un atmosphère hostile qui pèse sur les formations visiteuses qui ont souvent du mal à faire avec.

Une raison de plus pour les Sang et Or pour se prémunir de toute surprise dès le match aller.

Bonne chance aux Sang et Or !